La robe de mariée de ma mère

6.4.15


Je vous propose aujourd'hui un article particulier. Je ne sais même pas dans quelle rubrique le classer. Ce n'est pas vraiment un look. Ce n'est pas non plus un voyage, ou alors dans le passé. C'est un mélange des deux. Une échappée poétique et très personnelle, que j'ai envie de vous faire partager (avec un petit creux dans le ventre).

Ce week-end, une idée saugrenue s'est emparée de moi : et si j'enfilais la robe de mariée de ma mère pour faire un shooting dans la vieille maison inhabitée de mes grands-parents ? (Normal.) (Enfiler la robe de mariée de sa mère, déjà... Une psy dans l'assistance ?) Alors j'ai demandé à ma maman si elle accepterait de prêter sa précieuse robe, soigneusement emballée dans du plastique et rangée au fond de son armoire, à la personne pas soignée du tout que je suis, pour aller la faire traîner sur des fauteuils sales et des sols poussiéreux. Bizarrement, elle a dit oui.

Me voilà donc moi, dans la robe (un peu trop grande) que portait ma mère quand elle s'est mariée. Elle avait mon âge, exactement, à quelques jours près. Vingt-sept ans et demi. C'est dingue ça d'ailleurs, parce que je le réalise au moment précis où j'écris ces lignes. Ai-je eu un déclic inconscient ? J'en ai des frissons... Ces photos, je les ai prises dans sa chambre de jeune fille, dont les meubles très anciens contrastent avec la tapisserie seventies qu'elle a choisie quand elle était adolescente.


Mon grand-père maternel est décédé il y a un an et quatre mois. Ma grand-mère, trois mois après lui. Ils étaient agriculteurs. Ma grand-mère avait toujours vécu dans cette maison. Elle appartenait à sa famille depuis 250 ans ! C'est fou. Je suis fascinée par ces pierres ébréchées, ces volets branlants, ces armoires massives, qui ont vu passer tant de vies, de drames, d'espoir, de résignation, de disputes, de bonheur, de maladies, de bébés qui crient... Mes grands-parents me manquent, même si je sais qu'ils sont partis à l'heure. Nous ne nous étions rapprochés que vers la fin. On se rapproche toujours vers la fin.

Je sens le besoin d'y retourner de temps en temps. Je prends des photos. La lumière est extraordinaire en fin de journée. Des rayons de soleil chargés de grains de poussière se fraient un chemin dans le silence. L'âme de cette maison est tellement profonde. Bientôt, si tout va bien, elle sera vendue. Ça me fait mal au cœur, c'est vrai, mais c'est ainsi. Je l'ai accepté. C'est le sens des choses. Peut-être qu'un jour, quelqu'un la rénovera avec amour. En attendant, j'en profite pour tout figer, tout immortaliser, avant que les odeurs, les souvenirs, les objets ne disparaissent. Et cette fois, j'ai eu envie de m'immortaliser, moi, au milieu de tout ça.


Sur ce fauteuil rouge, mon arrière-grand-mère a passé ses dernières années presque aveugle, assise là toute la journée. J'avais dix ans quand elle est morte. Dans ce lit, des bébés sont nés, des personnes sont mortes, d'autres ont dû se poser des questions existentielles avant de s'endormir, en regardant le plafond qui ne s'écaillait pas encore.

Pourquoi partager ce délire si intime sur internet ? Pour que tout ça continue d'exister. J'ai peur que certains membres de ma famille ne le voient pas d'un bon œil. Moi, je n'y vois rien de mal, juste un hommage, de la fierté, du respect et de l'amour. Il y a aussi une recherche esthétique. Je trouve l'atmosphère de cet endroit magique. Je voulais faire de belles photos symboliques, sans fioritures ni même sans déplacer les objets. Un travail de mémoire, presque. Je suis venue seule, j'ai utilisé un trépied. Merci mille fois maman, pour m'avoir prêtée ta belle robe, et pour être si gentille et disponible avec moi qui ne le suis pas toujours, je le sais bien...

Bon, et accessoirement (parce qu'on est sur un blog mode quand même), j'ai choisi de porter la robe de mariée avec des Stan Smith et des chaussettes à paillettes. Pour le côté 2015, quoi. Histoire d'apporter ma touche à moi dans ce schmilblick intergénérationnel...

J'espère sincèrement que cette série de photos pas comme les autres vous plaira.






















You Might Also Like

39 commentaires

  1. Waouh,il y a très peu de temps que j'ai découvert ton blog et je suis carrément séduite par la poésie et la profondeur de ton texte,de tes photos....On ressent ton émotion et aussi la fierté que tu as d'immortalité ton histoire familial :) !

    prettymarch.wordpress.com

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Caroline, c'est très gentil, bienvenue sur mon blog ! :)

      Supprimer
  2. C'est magnifique :)

    RépondreSupprimer
  3. C'est marrant parce que ce dimanche j'ai justement essayé la robe de mariée de ma mère car elle voulait savoir si elle la jetait ou pas.
    Quelle poésie ! Les photos sont juste wow, à couper le souffle, vraiment bravo <3
    Biz Jeny

    Concours sur le blog : http://www.jenychooz.com/dotclear/index.php?post/2015/04/05/Concours-Riviera-Bijoux

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et alors, verdict ? Elle va la jeter ?
      Merci Camille !

      Supprimer
  4. Cet article est super créatif et les photos sont tops !

    Madame Maurice
    http://mmemaurice.blogspot.fr

    RépondreSupprimer
  5. Tes photos sont très, très belles. On ressent bien l'ambiance des lieux... Merci d'avoir partagé avec nous. Je ne sais pas si quelqu'un te l'a déjà dit, mais tu as un vrai air à la Alexa Chung je trouve :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, on me l'a déjà dit, mais je la trouve mille fois plus belle et plus fine que moi ! Disons que je suis comme la petite sœur moche d'Alexa Chung ! Merci pour les compliments en tout cas.

      Supprimer
  6. Très belle série, la lumière est magnifique en effet ! Je te comprends tellement, vendre cette maison doit être un véritable crève-coeur d'autant plus quand elle est aussi chargée de souvenirs et de vieilles choses en tout genre (les meubles, le parquets sont juste parfaits !) mais courage ! ;)
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Charlotte, effectivement c'est un crève-cœur en ce qui me concerne, mais il faudrait investir tellement d'argent pour la rendre habitable aujourd'hui... Aucun enfant direct ne veut y vivre, elle n'a donc pas d'avenir dans notre famille, hélas...

      Supprimer
  7. Mais quelle belle idée et quelles magnifiques photos ! Superbe article, bravo et merci de nous faire partager un peu de l'histoire de ta famille ! (et accessoirement, la robe de mariée avec les stan smith, c'est top ^^)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, venant de toi, Amandine, cette remarque ne m'étonne pas ! :D C'est encore une fois la preuve que les Stan vont avec tout...

      Supprimer
  8. Merci d'avoir partagé avec nous des choses si personnelles. T'es superbe en robe de mariée ! J'adore le contraste entre la robe blanche, les stan smith et la maison abandonnée. C'est vraiment une super idée de shooting que t'as eu et c'est complètement réussi :) Bisous ma belle !
    PS : maintenant vous vous avez la maison avec Monsieur... à quand le mariage ?? En plus vous avez la place dans votre jardin pour la réception :P

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haha, ce n'est pas encore à l'ordre du jour ! Même si c'est clair qu'on a la place... Un jour peut-être ;)

      Supprimer
  9. Les photos sont très belles, chargées d'histoire et de souvenirs. Tu nous emmènes vraiment dans ton passé et nous fait découvrir quelque chose de très personnel. J'adore les deux dernières photos, la lumière est sublime :)
    xoxo
    Joanna

    http://broke-and-fashionable.com

    RépondreSupprimer
  10. Magnifique ctte série de photo
    j'adore

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup, heureuse que ça te plaise.

      Supprimer
  11. C'est superbe, très touchant, ça me parle (même si je ne te connais pas) car je suis très attachée aux lieux dans lesquels j'ai vécu et passé mon enfance - une part de moi-même y est d'ailleurs toujours je pense ;). Très belle série et très beau texte, tu as bien fait de faire ces photos, bravo !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Amélie. Moi aussi j'y suis attachée, à tel point que j'ai déjà travaillé sur cette maison : je lui ai consacré mon mémoire d'école de journalisme, ainsi qu'un récit long pour une revue qu'on a publiée avec l'école. C'était du temps où mes grands-parents étaient encore là. Je pense que c'est important de fixer une trace de ces endroits qui nous sont chers.

      Supprimer
  12. C'est très étrange mais j'aime beaucoup.
    Bravo c'est très réussi et ton récit, bien écrit, comme d'habitude.
    Bisous, Eli

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Eli, contente que ça te plaise :)

      Supprimer
  13. Bravo, très joli papier, tissage intimiste de mots et d'émotions... Cela fait écho dans mon coeur... Merci....
    Anne.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à toi de m'avoir livré ton ressenti...

      Supprimer
  14. Très jolie cette série de photos !

    RépondreSupprimer
  15. C'est émouvant toutes ces photos dans cette vieille maison, ça nous touchera toutes je pense, bravo Maéva !

    RépondreSupprimer
  16. Pas de gros pavé pour une fois, parce que je trouve ça incroyablement beau et poétique...

    Grosses bises
    Inès

    http://unsapindansmonplac-art.blogspot.fr

    RépondreSupprimer
  17. Cette maison est magnifique et c'est un bel hommage à tes grands parents je trouve.
    Des bises

    RépondreSupprimer
  18. je trouve cette série de photos terriblement émouvante.

    RépondreSupprimer
  19. Un article trés émouvant.
    Tu as la chance d'avoir encore cette robe et ces souvenirs...

    RépondreSupprimer
  20. Les photos sont magnifiques, wouh, hyper chargées en émotions. Le texte qui les accompagne aussi. J'ai passé un bon petit moment :)

    RépondreSupprimer
  21. Jadoooooooooooore, dommage qu'on n'a pas de "gros plan" avec la robe, cette séance photo est magique, hors du temps, de toute beauté ! (le mannequin aide aussi, of course)

    RépondreSupprimer
  22. Ces photos sont sublimes, l'atmosphère a quelque chose de merveilleux, de poétique... C'est une excellente idée que tu as eue là, de plus le mélange de génération est très réussi :) j'adore !

    RépondreSupprimer