L'acné, où l'art de se voir pire qu'on est

11.2.17


Juste un petit dessin, comme ça (oui, c'est la première fois...). Parce qu'en ce moment, j'ai assez souvent en tête nos amis Cloclo et Cabrel, en particulier les refrains "ça s'en va et ça revient" du premier et "ça continue encore et encore, c'est que le début d'accord, d'accord" du second. Je vous jure, ils chantent en moi presque tous les jours.

CAR OUI.

L’ACNÉ.

EST.

DE.

RETOUR.

Enfin, elle essaie, la garce. Mais je suis prête. Je ne vais pas me laisser faire. Je suis passée en mode guerrière, dans la tête et dans ma salle de bains. Et je vaincrai. J'y reviendrai bientôt ici, c'est promis.

N'empêche. J'ai pensé à ce petit dessin l'autre jour, dans la rue, alors que je râlais en mon for intérieur, contre un gros bouton qui s'était installé sur ma joue (entre autres). Et je me disais, c'est drôle, pourquoi sommes-nous obsédé(e)s par les 2% de notre visage (pour l'instant) qui souffrent d'imperfections, quand 98 % de notre peau est clean ? Je me suis dit que ce schéma illustrait à merveille ce que l'on pouvait ressentir quand on souffrait d'acné, même légère. (Oui, parfaitement, j'ai le sentiment d'avoir de l'acné sur le jean, pas vous ? Ou bien d'être transformée en bouton géant, c'est selon.)

On se focalise sur ce qui ne va pas, et on imagine que tout le monde fait de même. On a le sentiment d'être entouré de panneaux clignotants marqués "acné", "moche", "berk", mais en fait, c'est juste dans notre tête. On est dur(e) avec nous-mêmes, on perçoit notre cas pire qu'il n'est, façon miroir déformant, et surtout, bien pire que ce que les autres ne voient (du moins, sauf cas extrême). Il ne faut jamais l'oublier. Et ça m'a aidée de me le rappeler ces derniers jours...

You Might Also Like

20 commentaires

  1. Courage ma belle. Ce n'est pas facile mais tu vaincras cette maladie de peau.
    Bises :D

    RépondreSupprimer
  2. Cc,

    L'acné c'est une souffrance.. J'ai commencé la pilule dienobel. Peau impeccable pendant un mois mais je dois arrêter... Apparition de varices .. A 24 ans.. Lundi je passe un test pour voir si j'ai des intolérances alimentaires. Mon seul espoir.. Je te comprends tellement à travers ton blog. Ça fait 11 ans que je traine cette foutue acné avec les cicatrices qui vont avec.. Cicatrices rouges temporaires et cicatrices définitives. Courage à toi.. Qui peut nous donner la solution miracle? Tellement tout essayé..

    Debbie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Acné... la maudite...
      Comme toi, tout pareil ! Il me semble avoir tout essayé et pourtant... quand on cherche on trouve toujours un nouveau truc...
      Même que à force de chercher une solution, j'ai parfois l'impression de me transformer en détective/enquêteur qui cherche la faille du crime "presque" parfait. Je dis presque car j'ai l'espoir de trouver la saloperie qui fait vivre un enfer à mon petite peau qu'a rien demandé !!
      Énième étape de mes recherches : la piste des ovaires polyskytiques !! Ca a du sens... à confirmer avec une échographie.
      Sauf que en attendant, j'ai la tronche bien arrangée. Même que je me dis que je devrai peut être commencer à tout cacher sous des couches de fond de teint (cacher le terrain miné ravagé). Moi qui ne me maquille jamais pour pas empirer l'affaire.
      As-tu essayé les huiles essentielles ? Parait qu'elles aident notre cause. Faut que je tente aussi.
      Chaque semaine, et même deux fois par semaine, je monopolise le stand salle de bain pour les opérations de gommage et masque désincrustant... Et malheur à moi si la flemme me prends.
      Au fait, je me suis commandé la brosse Mia Fit de Clarissonic... J'ai hâte de la dégainer et de lui montrer à cette maudite acné que j'ai encore de quoi lui chauffer le derrière.
      Bon aller, je continue d'enquêter et d'amasser des indices pour me débarrasser de cette acné pot de colle.
      PS : aujourd'hui j'en ris un peu, mais y a des jours où ...j'en parle même pas, tu sais ce que je veux dire.

      Supprimer
  3. bonjour,

    Je vois que cela recommence, ne t'inquiète pas ça va passer si tu traites tout de suite!Tu sais c'est sans relâche l'acné il faut la tenir en joue pour toute ta vie! c'est pas grave y a plus grave mais ça fait chier je sais !
    Bref reviens vite nous dire quelles sont tes armes de destructions massives de cette merde..

    Pour ma part Antibio et Epiduo Gel

    Pour info j'ai 47 ans ouais ouais je te rassure mon acné est située que sur le menton avec l'âge elle descend sur le bas du visage ( acné hormonal) le reste du visage est nickel

    des bisous

    Sophie

    RépondreSupprimer
  4. J'ai de l'acné et j'ose plus sortir de chez moi.Au collège,je me cache dans les toilettes pour que personne ne me voient.J'en peux plus de cette acné

    RépondreSupprimer
  5. Acné ... la maudite, encore elle et encore moi. J'ai 44 ans, et l'acné pot de colle ne me lâche pas... Quoique comme disait Sophie plus haut, la maudite acné est descendue sur le bas du visage : les machoires, un peu sur le menton et les joues...
    Quand je fais un gommage suivi d'un masque à l'argile, ca va mieux 2-3 jours. Donc je fais ca 2 fois par semaine (les dimanches et jeudis soir).
    Aussi, matin et soir, quand on se nettoie le visage avec un produit adapté (sans alcool de préférence!), il faut nettoyer sa peau délicatement avec les doigts ou la main (sans trop frotter ou appuyer trop fort sur la peau) et respecter un temps de nettoyage de minimum 40 secondes (faut que le produit ai le temps d'agir!), ensuite bien rincer, essuyer délicatement et ensuite appliquer une lotion assainnissante qui ne se rince pas. Ensuite appliquer le gel ou la crème de soin.
    J'ai essayé une nouvelle méthode. C'est simple, chaque jour je change de produit et j'alterne entre les produits de la gamme Vichy Normaderm et Ducray Keracnyl (un énimème investissement je sais). Donc, un jour j'utilise Vichy Normaderm et le lendemain Ducray Keracnyl. Bon ca fait seulement une semaine que je fais cela et pourtant il me semble déjà que j'ai moins d'irruption. Et une fois par mois (quand je peux me le permettre) je vais voir une esthéticienne pour qu'elle me nettoie la peau (vide les pores et supprime les points noirs) là où j'ai pas facilement accès (machoire surtout).
    A 16 ans, j'avais déjà 4 ans de traitement avec un dermatologue : sans résultat. Ce fut très pénible à vivre. Je ne sortais pas et je passais les étés enfermée n'osant pas me montrer car j'avais de l'acné sur le visage certes, mais aussi dans le dos, les épaules et le buste... C'était horrible à vivre.
    Ma maman m'a emmené voir une gynécologue. Après analyse sanguine, le bilan est tombé : trop d'hormones mâles. Donc pilule Diane 35 et Androcur 50 mg. Ce fut magique, miraculeux !!!
    Hélàs avec les années, ce traitement m'a occasionné des maux de têtes de plus en plus forts et d'étranges douleurs aux jambes (début de phlébites???). J'ai eu peur et j'ai arrêté... La maudite est revenue. J'ai fais une cure d'accutane (ou Roacutane) qui a fonctionné, mais en arrêtant ce traitement, la maudite est revenue après quelques mois. Mon acné est moins forte (je n'ai plus d'acné sur le dos, buste et épaule, pourvu que ca dure!) mais le visage est toujours touché (peau granuleuse, boutons, cicatrices ...).
    Le combat continue, courage, partageons nos trucs...car même si on n'a pas de remède définitif, si la maudite peut diminuer c'est déjà bien !!
    Amitiés, Mimi

    RépondreSupprimer
  6. Coucou. Est-ce que c'est toi qui a fait ce dessin ? Si oui, tu as du talent. Et ton dessin me parle beaucoup. J'ai 30 ans et ma vie tourne autour de l'acné depuis 9 mois maintenant. J'ai l'impression que ma vie est entre parenthèse...Je ne vois que ça et ça m'obsède. J'ai une acné kystique (c'est pas joli et en plus ça fait maaall !!!) Je n'ai qu'une hâte c'est que ça s'en aille, et malheureusement avec les maladies de peau, il faut être patiente...je suis actuellement sous diane 35 depuis 2 mois (j'étais sous Triafémi 6 mois auparavant et ça n'a rien arrangé du tout...). J'utilise en parallèle les produits dr Janka (disponible seulement chez mon esthéticienne car introuvable sur le net). pour l'instant légère améliorations. Mais de belles poussées dans le cou... ahhh les hormones !!! C'est bizarre mais dans mon entourage (travail, amis, famille)j'ai l'impression d'être la seule dans ce cas mais quand je fais des recherches sur le net, je me rend compte qu'on est finalement beaucoup à traverser cette terrible épreuve et que malheureusement il n'existe pas de remèdes miracles. Je cherche beaucoup de témoignages pour me donner du courage car je sais que c'est en moi, que j'aurais sûrement ça toute ma vie (le gynéco me l'a dit, arfff!!!) et le plus dur est d'accepter de vivre avec. ACCEPTER !!!! Pour l'instant le chemin est long. Amicalement. J'adore tes articles. Bisous. MM

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour ma belle je me retrouve vraiment quand je te lis... moi je suis complètement désespéré je suis AG de 30 ans cela fait quatre ans que je me bats avec cette acné si tu es au niveau de mes jours mon menton le pire c'est que j'ai fait tous les tests possibles analyse sanguin analyse d'urine échographie ovaires ... analyse de Ma thyroïde j'ai tout fait!!! Et devine le résultat tout va bien je n'ai pas de dérèglement hormonal tous les résultats sont positifs je ne sais plus quoi faire��... d'où viennent ces boutons alors je pose la question!! à mon médecin il ne sait pas, min dermatho ils ne savent pas la réponse et c'est tout simplement de l'acné adulte et que j'ai une Peau Grace acnéique voici la réponse!! J'ai la peau matte...je suis déprimé je ne sais plus quoi faire

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello Jenna,
      Moi c'est pareil... J'ai l'impression de lire ma propre histoire. Pas de dérèglement hormonal, mais de l'acné d'adulte. Mon dermatologue m'a proposé récemment un traitement au laser. L'as-Tu déjà essayé? On lit tellement de bêtises sur le net que je ne sais pas si je dois me lancer. Et les autres commentatrices, qu'en pensez -vous?
      Bises
      Sophie

      Supprimer
  8. Je m'excuse pour les fautes je marchais en même temps

    RépondreSupprimer
  9. Bonjour,

    Je reviens sur ton blog pour te demander si tu n'es pas tout simplement intolérante au lait ou au gluten? Je sais c'est très à la mode comme question mais on ne sait jamais!

    Bise

    Sophie

    RépondreSupprimer
  10. Expérience réussie

    Pour vaincre l acné arrêtez les biscuits. Si vous n'êtes vraiment pas convaincus faites l'essai 1 mois. Ça fait 3 mois que j'ai arrêté, je les remplace par des fruits bio... Résultats plus aucun bouton qui bourgeonne. Je me permets un morceau de gâteau par semaine. Essayez vous avez ma parole. Ça fait 11 ans que je trainais mon acné.

    Deborah

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Deborah. Tu as quel âge stp ? Moi 28 et ça fait 10 ans que j ai de l acné. Tu mangeais bcp de biscuit avant ? Car moi j en mange peu.. Les céréales muesli ça compte? J aimerai trouver mon remède lol

      Supprimer
  11. J'aime revenir voir votre blog quand j'ai un coup de mou, j'ai 42 ans et encore de l'acné, cela ne m'a pas empêché d'avoir un amoureux, trois filles, des gens qui m'aiment autour de moi, mais là, je suis allée pour un voyage scolaire en Italie et je reviens avec une peau ravagée, stress, mal-bouffe, soleil, poussière, j'avais la peau qui allait mieux avec un régime alimentaire équilibré et du bio et en une semaine tout est reparti, cette maladie est dure pour ça, pour cette impression de non maîtrise de la situation, alors, certes, je pense que les acnéiques ont cette capacité à vivre pleinement le présent ( quand la peau est pas trop mal!) et à faire avec mais quand je vois que j'ai plus de boutons que mes élèves ados, ça me désespère.....je ne remangerai ni pillule, ni roaccutane, ni antibio, je pars sur de la naturopathie car je pense que de l'intérieur et avec ce que je mange je peux faire beaucoup. Merci en tout cas de ce partage de galère, on se sent moins seul,vous êtes une belle personne!

    RépondreSupprimer
  12. Toi qui a tout essayé...
    J'ai 23 ans et j'ai arrêté ma pilule... l'acné est revenu plus fort que jamais...
    Les plantes ont elle un effet ? Bardane, Pensée Sauvage, Ortie ?

    RépondreSupprimer
  13. Coucou Maeva, tout d'abord je dois te dire que je t'admire pour ton courage et ta détermination dans le combat contre l'acné et comme tu restes positive malgré cette p**** de maladie qui pourrie la vie de millions de personnes (dont moi biensur). Merci de partager ton vécu avec nous, ca fait vraiment du bien de te lire. Du coup je voulais un peu partager la mienne aussi... j'ai des problèmes d'acné depuis mon adolescence, du coup, "solution" qu'on m'avait apporté à l'époque et qui me permettait en même temps d'avoir une contraception : la fameuse Diane 35 qui d'ailleurs à très bien marché sur moi. Je n'avais quasiment plus de boutons sauf quelques uns de temps en temps en période de stress.
    Décembre 2016 jai fait l'erreur de ma vie : j'ai voulu arrêter la pilule (pcq Jai fait la connerie de trop écouter tout ce qu'on disait de mal sur cette pilule ). Pendant à peu à peu près 6 mois, pas de boutons qui refont leur apparition (j'avais une peau nickel à un moment) mais pas de règles non plus (en + je n' ai pas repris une autre pilule après Diane) mais bon je ne m'alarme pas... Vers mai-juin (période d'examens donc stress) ---> poussée de boutons énorme : d'abord le bas du visage et toute la joue droite, du coup je suis mise sous antibio oraux et traitements locaux et je reprends une nouvelle pilule (jasmine) pour réguler mes cycles ce qui ne marche pas très bien... pendant ce temps mon acné s'empire, Jai la joue gauche qui est touchée également. Je revois mon dermato qui était sur le point de me mettre sous isotretinoine en voyant mon état, mais qui se souvient d'un coup quil ne peut pas puisqu'il faut "attendre un mois d'arrêts de cyclines avant de commencer l'isotretinoine" ! Je suis désespérée. Il m'envoie alors vers une autre dermato qui pratique le laser et qui "pourra peut être m'apporter une autre solution"... lol du coup je vais la voir, elle me donne un traitement local + important en plus des antibio et me prescrit des séances de LED (ca permet de réduire l'inflammation des boutons en gros) toutes les semaines... mais bon pas vraiment d'amélioration. Elle me propose aussi de l'androcur en plus de ma pilule mais ma gynéco me conseille plutot de reprendre Diane 35 le mois prochain (selon elle Jasmine + androcur ca fait bcp d'hormones d'un coup et y a des risques de thrombose ... ) je ne sais plus quoi faire. en attendant je suis défigurée et je pense que les effets de Diane vont mettre du temps à se faire voir... je pense de plus en plus à arrêter tetralysal pour pouvoir commencer roacutane et reprendre la fameuse Diane 35 des que j'aurais fini roacutane. Mais j'avoue que ce traitement m'angoisse un peu... enfin bref en ce moment je suis complètement perdue. Androcur ? Diane 35 ? Roacutane ? J'ai un taux d'androgènes qui est normal d'après mon bilan, pas de kystes sur les ovaires, rien. Donc je pense que ce sont mes récepteurs qui sont hypersensibles à ces hormones (je lis plein de trucs sur les hormones en ce moment lol). Du coup cest un peu comme toi, le problème est à "l'intérieur de moi" cest comme ça. Le plus dur maintenant cest de prendre une décision car je ne peux pas rester comme ça...

    Merci encore de partager ton histoire avec nous :) j'aimerais avoir autant de courage que toi...
    Une amie boutonneuse

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Lulette13, bonjour! J ai moi même de gros problèmes d acné. J ai déjà fait 2 fois roac et pris androcure durant 2 ans et demis. Quand t arrêtes tout revient . Ce n est clairement pas la solution. Je me documente bcp et je suis sûre que nos dérèglements hormonaux viennent de l alimentation moderne. Je te conseille d explorer cette piste. Sinon je suis le traitement acne.org qui est top! Il me permet de retrouver un visage normal ! Au moins je n avale plus pilule plus d antibio plus rien. Rien qui me détraque le corp ! Bon courage !

      Supprimer
  14. Bonjour, j'ai cedé à la tentation du moteur de recherche en tapant : acné adulte, comment se débarrasser de l'acné etc etc et je le fais environ une fois par mois, quand je fais des crises. Je n'apprends rien de plus que le mois precedent d'ailleurs, mais bon...
    ça fait depuis mes 12 ans que je traîne cette m*rde... j'en ai 27. J'ai fait une cure de Roacutane quand j'avais 15 ans. Juste avant mon entrée au lycée. Ce traitement m'a traumatisé... vraiment. Je n'avais plus de boutons, mais mes lèvres étaient dans un état pitoyable, je ne transpirais plus, j'avais toujours la bouche sèche, heureusement que je n'avais pas de rapport parce que cela aurait été impossible. Mes lèvres avaient triplé de volume tellement elles étaient asséchées, je me sentais encore moins jolie qu'avant. Mais pendant quelques temps, je n'avais plus de boutons.
    J'ai recommencé à en avoir quand j'ai commencé ma vie active, vers l'âge de 21 ans. Je ne fume pas, je prends la pilule, je n'ai pas une alimentation très variée mais je vis bien.

    J'ai demandé une nouvelle pilule à mon gynécologue qui m'a prescrit la Trafemi. Anciennement trinordiol qui devrait avoir une solution anti acné. A chaque fois que je commence à prendre ma semaine 2, ils réapparaissent. Tous les mois. C'est un truc de malade à quel point les hormones travaillent... et au moi dre coup de stresse, je me réveille avec quelques boutons sur le visage. Alors bien évidemment, je n'ai qu'une acné faible à modérée mais cela suffit pour tuer le peu de confiance en soi qu'on avait.
    Par contre je te rejoins sur un point, le fait que ça ne touche que nous... mon chéri me préfère sans maquillage, et il m'adore le matin au réveil. Depuis hier, il a entendu une dizaine de fois : j'ai tellement de boutons... et à chaque fois il me répond : mais c'est pas grave, t'es la plus belle quand même...

    J'essaie de ne pas me laisser abattre mais souvent les matins, avant d'aller travailler, je me dis que je ferai mieux de rester enfermée. C'est horrible de vivre d'une telle façon. J'espère que j'en serai débarrassée une jour quand même... mais plus jamais de roacutane. Il m'a vraiment fait plus de mal que de bien.

    RépondreSupprimer
  15. Les filles,

    Changez d'alimentation !!! L'alimentation anti-acné a tout simplement sauvé ma peau ...

    J'ai eu de l'acné pendant 20 ans, la bonne acné inflammatoire avec les gros pustules tout dégeu', vous savez, ceux qui restent pendant des semaines sur le visage et qui mettent des mois à cicatriser !

    J'ai changé d'alimentation il y a 5 ans, et je suis passée à une alimentation de type "anti-inflammatoire" ... Et depuis, je revis !! Je ne sais plus ce qu'est un bouton d'acné.

    Associée à des soins naturels, des huiles essentielles et des conditions d'hygiène rigoureuses, cette alimentation est vraiment la CLE de vos problèmes de peau !

    Moi aussi, j'étais sceptique,j'avais du mal à croire que l'alimentation pouvait avoir un impact sur la peau à ce point là ... et aussi, je pense que je faisais l'autruche aussi pour ne pas avoir à supprimer toutes ces choses que j'adorais manger ...

    Ce n'est pas facile au début ... mais très vite, on prend le pli, on découvre de nouvelles saveurs et de nouvelles façons de cuisiner, et on KIFFE tout simplement ! Aujourd'hui, pour rien au monde je ne reviendrai en arrière ... même si on me certifiait que je n'aurais plus d'acné !

    Et au passage, je précise aussi que j'ai un gros dérèglement hormonal étant donné que j'ai les ovaires polykystiques. Donc, on peut aussi lutter contre l'acné hormonal grâce à l'alimentation.

    Courage les filles, vous allez en venir à bout !

    Lydia,
    http://www.traitement-acne-naturel.com
    http://www.bio-nutrition-aroma.com

    RépondreSupprimer
  16. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer