Comment je vis au quotidien avec mon acné (et pourquoi elle ne doit JAMAIS gagner)

15.4.14


Presque trois mois se sont écoulés depuis l'article où je vous racontais mon calvaire avec l'acné, une maladie (n'ayons pas peur des mots) que je subis depuis dix ans, entrecoupés de périodes de répit (heureusement). C'est l'article le plus lu de mon blog, preuve que mon histoire est finalement banale. C'est aussi l'article qui m'amène le plus de lecteurs. Je le vois dans les sources de trafic, avec des requêtes qui me fendent parfois le cœur, comme "j'aurai de l'acné toute ma vie". La fille qui a tapé ça dans son moteur de recherche, j'ai juste envie de lui faire un gros câlin.

Je me suis donc dit qu'il serait intéressant de refaire un point, non seulement sur l'état de ma peau, mais surtout... sur mon mental. Car disons le clairement : depuis cet article, les choses ont largement empiré. Je donnerais beaucoup pour revenir au stade où j'en étais fin janvier ! Mais au cours des dernières semaines, les boutons se sont multipliés. J'en ai sur tout le visage, surtout sur les joues et les mâchoires. De gros boutons rouges très visibles (miam) qui laissent des cicatrices tenaces, même quand ils s'en vont - et croyez-moi, ils prennent leur temps.



Chaque minute de chaque jour

La fameuse technique du je-me-cache-le-visage-avec-mes-cheveux.

Quand j'ai rédigé mon premier article, je me sentais déjà désespérée et démunie. J'étais terrifiée à l'idée que la situation empire encore. Pour rappel, j'ai épuisé toutes les solutions que les dermatologues avaient à me proposer (antibiotiques, Diane 35, Roaccutane et Androcur), et je n'ai plus envie d'agresser mon corps à coup de médicaments. Je tente donc des choses dans mon coin, je teste de nouveaux produits, je m'arme de patience, je supporte tant bien que mal la situation. Et jour après jour, impuissante, j'ai constaté que ça se dégradait. Je ne m'en serais jamais crue capable, mais il a bien fallu - il faut bien - que je continue à sortir de chez moi, à travailler, à parler à des gens, à leur faire la bise, bref, à vivre, le tout sans cagoule (mais pourquoi ne figure-t-elle pas dans les tendances printemps/été 2014 ?!). En fait, j'y pense chaque minute de chaque jour. Quand je me réveille, quand je me couche, quand je marche dans la rue, quand je croise le regard de quelqu'un. Tout le temps, tout le temps, tout le temps.

Un sentiment de culpabilité

Il y a des jours de découragement complet, où je meurs d'envie de courir chez un dermato et de le supplier de me remettre sous Roaccutane, une troisième fois, pour me débarrasser de tout ça. Mais je tiens bon, car je ne veux plus prendre ce traitement lourd et même s'il me soulage quelques mois, il ne fera que repousser le problème. Du coup, je me sens coupable, et même criminelle envers ma peau.  Quand je vois l'état de mon visage, l'adjectif qui me vient est "ravagé". Je me dis que quelque part, c'est de l'inconscience de laisser ma peau subir tout ça, qu'elle sera marquée à vie, que j'aurai d'horribles cicatrices qui ne partiront jamais.

Mon dernier espoir, je l'ai placé dans Acnease, un traitement à base de plantes, fabriqué aux Etats-Unis, et qui se base sur la médecine chinoise. Il n'est pas très connu en France. Ce truc est présenté comme le remède miracle et naturel qui va sauver ta peau là où tout le reste a échoué. J'y consacrerai bientôt un article entier. Là, c'est encore trop tôt, je le prends depuis un mois et une semaine, et pour l'instant, je ne vois aucun résultat (toc toc ! qui est là ? c'est le désespoir). J'y crois encore car il semblerait que l'amélioration intervienne surtout lors du deuxième mois. Promis juré, je vous tiendrai au courant.


Les cinq commandements suprêmes

En attendant, je voudrais partager avec vous les enseignements que je tire de cette expérience. Parce que quelque part, apprendre à vivre avec ça me rend plus forte.

1 / Mon acné ne doit pas m'empêcher de vivre

Il est un peu angoissant, ce gif.

Il m'est arrivé d'hésiter à annuler une soirée avec des amis - ou pire, avec des gens que je ne connaissais pas - uniquement à cause de ces boutons. Juste parce que j'ai honte qu'on me voit comme ça, que j'ai peur qu'on ait pitié de moi, qu'on me trouve dégoûtante ou sale. Quand je dois me rendre dans un endroit nouveau, je redoute toujours la lumière, je prie pour qu'elle soit douce ou qu'il fasse sombre pour atténuer le cauchemar (la belle illusion).

A chaque fois que je suis tentée de renoncer à une sortie à cause de ça, je me reprends et je me gronde. Je me dis que c'est n'importe quoi, que si je commence à me terrer chez moi et à me couper de toute vie sociale, l'acné aura gagné. Et je ne veux pas m'empêcher de rire et passer de bons moments à cause de 40 trois boutons sur le visage, non mais oh ! Ce qui m'amène au point suivant.

2 / Je n'ai pas à avoir honte


On peut avoir honte de quelque chose qu'on a fait et qu'on regrette, on peut avoir honte de s'être mal comporté. Mais on ne peut pas avoir honte d'une chose contre laquelle on ne peut rien, d'une chose dont on n'est pas responsable. Je suis une victime dans cette histoire, et je ne dois pas en être gênée. C'est ce que je me répète quand je marche dans la rue, pour garder la tête droite et marcher fièrement, comme si de rien n'était, plutôt que de garder les yeux rivés au trottoir.

3 / Je ne dois pas renoncer à me mettre en valeur


Astuce : faire diversion sur les yeux. Cette jeune femme l'a bien compris.

Il serait facile de se laisser aller, de se dire que quitte à être moche, autant y aller jusqu'au bout. Foutu pour foutu, inutile de bien s'habiller, de se coiffer ou de se maquiller. Et bien NON ! Je ne renonce pas. Je fais tout pour être au top, je prends soin de moi, exactement comme je le ferais si je n'avais pas d'acné. Je tente en vain de camoufler mes imperfections avec du maquillage et comme toute blogueuse mode, je ne laisse pas le look au hasard. Du coup, quand je sors, j'ai un peu plus confiance en moi. OK, je suis une fille à la peau pourrie, mais une fille à la peau pourrie qui ne s'efface pas pour autant et qui cherche à se mettre en valeur. C'est toujours mieux, non ?

4 / On peut séduire (et pécho) quand même

Y en a bien qui réussissent à pécho (alerte jeu de mots du monde marin) avec des queues de sirène, alors.

Voilà un point un peu tabou, mais il faut l'aborder. Je pense que toutes les personnes qui souffrent d'acné se sentent repoussantes et incapables de plaire. C'est ce qui ressortait des commentaires que vous m'aviez laissés la dernière fois, et c'est aussi ce que je vis. L'impression qu'il faut remettre à plus tard la séduction, l'amour, même les plans cul si vous préférez, bref, quoi que ce soit qui implique un contact intime. Qui voudrait bien draguer ou embrasser une fille couverte d'acné, vous dites-vous ? Qui pourrait supporter la vision d'une peau dégueu, sans maquillage, au réveil ? Et bien ouvrez grand vos yeux : plein de monde. Je ne vais pas m'étendre sur ma vie privée, mais oui, je vous le garantis, il est possible de plaire. Et personne ne doit se l'interdire ou remettre son bonheur aux calendes grecques. Ce qui m'amène au dernier point...

5 / Je ne suis pas définie par mon acné

Parce que nous sommes toutes des princesses, d'abord.

C'est le plus important. Ça semble évident, comme ça, mais on l'oublie vite. Nous sommes des personnes, avec notre charme, nos qualités, notre humour, nos défauts aussi, bref, des individus à part entière. Et ce problème d'acné ne représente que 0,0001% de qui nous sommes. Quand les gens nous voient, ce n'est probablement pas ce qu'ils retiennent. Ils se disent "Tiens, il/elle a de l'acné" et ils passent à autre chose, comme vous le feriez à leur place. Une amie (je la remercie tellement) m'a dit récemment que je dégageais quelque chose qui faisait passer mon acné au dernier plan, qu'on n'y pensait pas. Cette réflexion m'a fait un bien fou, et elle est valable aussi pour vous. Nous ne sommes pas notre acné. [Bon, d'accord, ce petit regain de confiance est vite retombé lorsqu'un monsieur parfaitement inconnu m'a interpellée dans la rue, l'autre jour, pour me raconter que sa fille de 18 ans avait le même "problème" que moi, qu'elle était dépressive, et qu'est-ce que j'avais, et comment le soigner, et depuis quand j'en souffrais, et mon point dans ta gueule (true story).]

Alors voilà, j'ai l'impression de parler comme une sorte de gourou, mais vraiment, s'il y a bien une leçon que je retiens de cette douloureuse expérience, c'est : agissez exactement comme si vous aviez une belle peau. Ne vous mettez pas de frein, ne vous interdisez rien, ne vous réduisez pas à ça. Vous valez mieux que cette acné de merde. Je sais que ce n'est pas facile à intégrer. Mais c'est ce que je m'efforce de faire. Le fait d'en parler et d'en rire (même jaune) aide aussi beaucoup à dédramatiser, plutôt que de ruminer dans son coin.

Je vous conseille de lire le très bon article de Noémi, du blog Trendy Mood, qui souffre aussi d'acné et raconte son expérience (plutôt réussie) du nettoyage de peau chez un dermatologue. Elle a eu eu le courage de publier une photo d'elle sans maquillage (et elle est très jolie). Personnellement, je ne m'en sens pas la force (mon acné est pire que la sienne), j'espère que vous ne m'en voudrez pas...

Et vous, votre acné, vous la vivez comment au quotidien ? Racontez-moi, à nous toutes, on est plus fortes !

Allez, à trois, on lâche le bonnet et on VIT SA VIIIIE !!!

You Might Also Like

74 commentaires

  1. J'espère que ce nouveau traitement sera efficace pour toi ;) bisous ma belle !

    http://lesplacardsdemora.blogspot.com

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour Carole, ça fait longtemps maintenant que je vois passer tous ces témoignages sur l'acné, qu'elle existe avant ou après Diane 35... mais j'avoue que tu m'impressionnes plus que les autres. Par ton mental, et toute ta façon de penser, que tu détailles aujourd'hui.
    Ce qui m'amène à me souvenir d'une collègue que j'ai côtoyée il y a quelques années, que j'adorais. Couverte d'acné. Et tu sais quoi? Personne ne s'en souciait, malgré ses cheveux quasi toujours attachés, parce qu'elle rayonnait, elle riait, tout le temps, était très sociable, adorable. L'acné passait totalement au dernier plan, comme te l'a dit ton amie!
    Alors je croise les doigts pour ton remède américain, et pour que plus jamais des messieurs ne t'arrêtent pour te parler de leur fille de 18 ans ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oups, Maéva... je suis désolée ^^', lapsus (Carole, c'est le prénom de ladite amie!)

      Supprimer
  3. Encore une fois, ton post est bouleversant de sincérité. Comme je te comprends. Je ne vais pas répéter ce que je t'ai écris sur ton précédent post mais sache qu'on peut s'en sortir, même après 10 ans d'acné. Bravo pour ton optimisme et ta combativité. Je prie pour que ton traitement fonctionne cette fois ! Merci pour l'espoir que tu donnes à toutes tes lectrices ^^
    Bisous

    RépondreSupprimer
  4. Ton post m'a encore une fois beaucoup touché, tu sais mettre des mots sur tes angoisses et ça c'est une sorte de thérapie et d’acceptation de soi. C'est bien d'en parler, c'est difficile mais c'est une sorte d’exutoire.
    Je suis sortie de ma phase acnéique il y a environ 7 ans maintenant mais j'ai retrouvé des photos de l'époque et ... oula ça m'a fait un choc... Je comprends ce que tu peux endurer c'est dur.
    En tout cas merci pour ta combativité qui remonte le moral.
    Courage
    Biz Jeny

    RépondreSupprimer
  5. Je croise les doigts pour que ton nouveau traitement fonctionne.. Bravo pour ton courage à parler de tout ça. Même si je ne suis pas concernée directement on est toutes plus ou moins complexée par quelque chose sur notre corps mais c'est frai que l'acné c'est pas évident à camoufler.. Je t'envoie plein de doses de courage et de bonnes pensées pour que ces fichus boutons prennent bientôt la poudre d'escampette... En tous cas je prends toujours beaucoup de plaisir à voir tes photos acné ou pas hein :-)
    Bises

    http://aubonheurdesdames-leblog.fr

    RépondreSupprimer
  6. L'acné c''est la misère, je ne sais pas toi mais moi ça a totalement cessée avec l'arrêt de ma pilule qui s'avérait que en fait me donnait des boutons.
    Des bisous & courage
    Mary
    http://a-mylifestyle.blogspot.fr

    RépondreSupprimer
  7. Merci pour ces mots très touchants et vrais. Je suis sous Roaccutane depuis 2 mois maintenant. Mon acné est apparue à cause d'un arrêt de pilule et après avoir tout essayé j'ai choisi de faire ce traitement.
    Mais tous tes commandements je les valide!
    Bisous

    RépondreSupprimer
  8. L'acné c'est mon combat et mon obsession depuis 12 ans (et je n'en ai que 24, ça fait donc la moitié de ma vie à me battre ... sympa ;))
    Les antibios, crèmes locales, gommages, nettoyages, hydratation, roaccutane, pilule... je crois que j'ai à peu près tout testé. Sans parler des conseils (plein de bonne volonté de l'entourage) : nettoie ta peau (heu... oui, merci je n'y avais pas pensé), tu devrais mieux te démaquiller - ou pire : arrête de te maquiller (comment te dire...), mais tu as vu un dermato ?, tes produits ne sont pas bons, hydrate, nettoie, gomme... Bref tout le monde à son mot à dire. Et malgrè que ma phase acné ado soit passée j'ai TOUJOURS des boutons, et je me sens maaaal, moche, horrible. Tout ça tout ça (du coup je deviens obsessionelle de la peau- c'est devenu une private joke avec mes amies !) et... Puis j'ai commencé à me dire : mais tiens la peau c'est un organe comme un autre... et la santé des autres organes dépend énormément de ce que tu leur donne à manger... et si le problème venait de la ?

    Alors j'ai commencé à me renseigner... gluten, lait, nourritures à indice glycémique haut sont autant de facteurs d'acné... Pour ma part après quelques tests maison le lait (et tous les produits lacté ou contenant du lactose : beurre, biscuits, crèmes, sauces, fromage...) s'est avéré fatal... je l'ai sorti de mon alimentation et les gros boutons douloureux ont disparu petit à petit... alors il reste les grosses cicatrices mais c'est sans commune mesure...C'est un peu contraignant au début (le lactose se planque un peu partout ) mais finalement je mange mieux qu'auparavant :)

    Je ne suis pas dermato, ni spécialiste mais c'est peut être une piste que tu pourrais explorer :) ... Et puis ça m'a permis de découvrir des produits coool : le lait d'amande ou de noisette notamment. (Et en plus je peux manger du chèvre et du comté) Et j'ai aussi découvert que lorsque je mange macdo ou tout autre fast food : pop petit bouton... Alors certe c'ets relou mais au final c'est bon pour la peau, le corps, l'équilibre alimentaire et en plus je suis moins malade (byebye les antibios contenus dans le lait !) :)

    N'hésite pas à m'envoyer un mail si tu veux en discuter :)

    RépondreSupprimer
  9. J'ai eu de gros soucis d'acné à 17 ans (soit 3000 ans après les petits problèmes de boutons d'ados de mon point de vue, surtout que je n'avais jamais rien eu). J'avais les joues et le bas du visage couverts d'énormes cratères dégoûtants (incamoufable par le maquillage, clairement !). Ça a été hyper dur mais j'en suis finalement sortie. Ton article arrive à point nommé parce que je viens de vivre une rupture et en 24h 8 GROS boutons BIM. Alors je flippe carrément puisque la dernière fois ça a commencé avec le même cas de figure. Bon, je suis moins fragile qu'à l'époque et j'ai une routine beaucoup plus précise et correcte donc je ne pense pas arriver au même stade mais c'est assez difficile. Je te souhaite vraiment que cet ultime traitement te réussisse parce que je souhaite vraiment à personne de vivre avec ça à l'infini. Je t'envoie un maximum d'ondes positives ! Courage !

    RépondreSupprimer
  10. Perso je n'ai jamais eu d'acné, ou alors 2/3 boutons pendant mon adolescence, mais je suis sortie avec un type qui en avait, & même si lui était persuadé que je ne voyais que ça, moi je ne le voyais pas, enfin si, n'étant pas aveugle bien sûr, mais je n'ai jamais été dégoutée ou quoi que ce soit de ce genre de le regarder ou de toucher sa peau.

    Les gens qui font une fixette sur l'acné d'un(e) partenaire ou d'un(e) pote sont juste cons, bien sûr que c'est dérangeant pour la personne qui en a, & bien sûr que ce serait mieux si elle n'en avait pas, mais comme tu le dis ce sont juste des boutons, & des boutons ne doivent & ne peuvent pas définir une personne.

    Bisous la belle & bonne continuation ! Surtout que ce genre d'article peut vraiment redonner un peu de confiance à des filles (& des garçons) atteints d'acné, donc c'est toujours une bonne chose d'en parler. & En espérant que ce nouveau traitement améliore les choses ! (:

    Loöla de http://loolashanti.blogspot.fr/ ♥

    RépondreSupprimer
  11. Ton témoignage est poignant, mais en même temps, redonne du courage voire de l'espoir : ça finira bien par passer !! (J'espère pour toi, vraiment.) Personnellement, j'ai une peau un peu pourrie : j'ai eu l'acné du nourrisson (qui m'a laissé des trous dans la peau.), dès mes 10 ans, j'ai commencé à avoir de l'acné, et depuis j'en ai toujours, malgré un répit de 7 ans. 7 ans pendant lesquels je prenais Diane 35. J'avais parfois quelques boutons, mais franchement ce n'était rien du tout. Puis, j'ai du arrêter Diane 35. Je le sentais assez mal. On m'a donné Leeloo (2e génération, qui donne de l'acné) J'ai recommencé à avoir des boutons (et puis j'ai fait une allergie à cette pilule, j'ai du l'arrêté) et là, je me suis retrouvée en roue libre sans pilule sans rien. Avec l'acné qui continuait à sortir de tous côtés. J'ai essayé les masques Lush (échec), j'ai pris un antibiotique que je ne supportais pas (échec), et chaque matin, lorsque je voyais mon visage dans le miroir, je pleurais. Je me disais que je ne m'en sortirais jamais. J'ai eu une autre pilule avec laquelle j'ai eu des boutons à des endroits où je n'en avais jamais eu, puis une autre (qui continue à me donner de l'acné, mais moins que les précédentes) je suis sous antibiotique depuis novembre, soit 6 mois. J'ai un peu moins de boutons qu'avant, mais c'est loin d'être soigné. Je suis bien loin de ma peau sous Diane 35. Mon menton est plein de boutons et cicatrices. Il ne se passe pas un jour sans qu'un ou deux gros boutons rouges et douloureux ne sortent sur mon menton ou mon front. J'essaye de positiver : mes joues sont sauves. Mais qu'est-ce que ça va être quand je vais devoir arrêter le traitement très prochainement ?

    RépondreSupprimer
  12. Coucou je connais ta souffrance j'ai également eu de l'acné pendant toute la période de collège environ 4-5ans.Mes boutons ont commencés a disparaitre avec le temps et parce que je suis sous pilule (je me demande comment sa va être quand je vais l’arrêter j'appréhende) mais j'en ai quelque uns sur le menton.
    Comme tu dis les boutons ne définissent pas une personne et trop de gens juge sur l'apparence avant de juger la personne tel qu'elle ait.
    J'espère que ta nouvelle routine marchera ,courage il ne faut pas se laisser aller!

    RépondreSupprimer
  13. émouvant mais drôle aussi.... très bien écrit (à quand un livre ?)

    RépondreSupprimer
  14. un article vraiment interessant et bien écris
    j'ai aimer le lire
    et je te comprend j'en ai eu ado et je ne voudrais jamais revivre cela
    gros gros bisous

    RépondreSupprimer
  15. Mon dieu je me reconnais tellement dans ton article...ça fait tellement du bien de savoir que non, on est pas seul (on a vite tendance à le penser, perso toutes mes copines ont une peau parfaite...). Combien de fois il m'est arrivé d'hésiter à aller à une soirée à cause de ce fucking bubon sur le menton, de ne pas aller ouvrir quand ça sonne à la porte parce que je ne suis pas maquillée et que je crains de faire fuir la personne qui se trouve derrière ? Tous les soirs je brandis mon gel nettoyant et mon triacnéal en hurlant "VOUS NE POUSSEREZ PAAAAS" tel un Gandalf de la peau pourrie, et tous les matins en me regardant dans le miroir je me dis qu'il ne me reste pus qu'à investir dans une burqa... Alors certes, ça peut sembler un peu extrême, et je suis la première à me gronder quand j'en viens à penser que si j'avais le choix entre la paix dans le monde et ne plus jamais avoir un seul bouton sur la tronche, le choix serait vite fait. Alors bien évidemment il y a des jours, comme ceux où on tombe sur un article comme le tien, et on se dit "bah ouais, j'ai de l'acné et alors ? Y a plus grave dans la vie, ça ne m'empêchera pas de vivre et ça n'empêchera certainement pas mes amis de m'apprécier". Alors un grand merci à toi pour ce témoignage :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou à tous j'aimerais pouvoir parler de l.acne avec celle qui en souffre je suis très complexé d'en avoir jai 25ans et cela est difficile je vous laisse mon adresse mail pour pouvoir échanger je l.espère courage a tous nanoune.38@hotmail.fr

      Supprimer
  16. J'avais exactement le même problème que toi. Puis j'ai lu des articles sur le lait. J'en buvais vraiment beaucoup, le matin, le soir, et des yahourt, etc. Et j'ai arrêté. Maintenant, le matin, c'est jus de citron pressé dans de l'eau chaude (ça fait pas très envie mais en fait j'aime beaucoup ça, ça me donne du peps). Et yahourt au soja. Le lait contient des hormones censés faire grossir des veaux en quelques mois, évidemment que ça a un impact sur nos propres hormones ! Et donc sur notre peau. Le soja aussi a un impact sur les hormones (souvent préconisé aux femmes pendant la ménopause qui ont des bouffées de chaleurs etc.), mais c'est plutôt un impact positif. Depuis que je fais attention à ma consommation de lait, mon acné a beaucoup diminué, j'ai parfois un ou deux boutons pendant mes règles ou quand je stresse, mais rien à voir avec ce que c'était. ça vaut le coup d'essayer... J'adorais les laitages, parfois ça me manque de ne plus en manger, mais quand je vois la confiance en moi que ça m'a redonné et comme je me sens bien dans ma peau aujourd'hui, je ne reviendrai pas en arrière.

    RépondreSupprimer
  17. Ma douce, j'admire le courage qu'il t'a fallu pour parler à coeur ouvert de ta situation. J'en suis incapable, je suis incapable de laisser mon acné avoir le dessus, au point que je suis prête à agresser mon corps de la pire manière qui soit... Je me cache derrière l'excuse : je suis dans l'événementiel, je dois être présentable et avoir confiance en moi. Mon médecin est sensible à ce genre "d'excuse" et accepte de me prescrire Diane 35, Androcur et autre... Alors je suis admirative de toi, du recul que tu prends face à la situation, de ta patience. Chapeau bas.

    RépondreSupprimer
  18. Bravo pour ton article, qui fait redonner confiance et surtout rappeler qu'on n'est pas seules à avoir de l'acné et qu'on peut toujours vivre sa vie à fond !
    Le traitement Acnease me tente vraiment, mais bon il faut y mettre le prix.. pour le moment je vais d'abord prendre rdv chez une dermato pour voir !

    Bisous :)
    Caroline de http://carolinestreasurebox.blogspot.fr/

    RépondreSupprimer
  19. j'avoue que ça ne doit pas être facile! il doit bien exister un traitement pour ta peau! courage ma belle

    aurore

    RépondreSupprimer
  20. Bonjour ma belle,
    Je n'ai découvert ton blog que récemment.
    J'apprécie beaucoup tes looks, ta simplicité et ton écriture.
    Bien évidemment, ton blog m'a également touchée par le fait que tu partages ton expérience sur l'acné.
    J'ai de l'acné depuis que j'ai 9 ans, et j'en ai encore toujours alors que je vais avoir 30 ans dans quelques mois.
    Bien évidemment, il y a eu différentes phases, des hauts et des bas.
    J'ai eu droit à 5 traitements par Roaccutane, qui ont certes décapé ma peau, mes mon acné est vite revenue à grands pas après l'arrêt du traitement.
    J'ai été sous Diane 35 pendant presque 10 ans. Depuis 2 ans maintenant, j'ai dit stop aux hormones et je me suis faite poser un stérilet au cuivre.
    Je craignais d'avoir des problèmes hormonaux qui auraient pu expliquer mon acné. Aucun dermato ne m'a jamais proposé de faire un quelconque dosage hormonal. Comme je suis médecin, je me suis enfin prescrite un bilan hormonal il y a deux ans : tout est normal.
    Depuis maintenant un an, j'ai décidé de passer à une méthode douce et naturel.
    J'ai commencé le traitement Acnease depuis 1 mois, et je commence seulement à voir les effets depuis quelques jours. Je n'ai pas énormément de boutons purulents sur le visage. Mon problème est plutôt situé au niveau de la mâchoire avec des kystes sous tension et douloureux qui régressent au bout de plus d'une semaine voire jamais…
    J'ai également des boutons, mais beaucoup moins que durant mon adolescence, sur les épaules, le torse et le dos. Moi qui aime tant les décolletés et les dos nus, ça m'attriste au plus haut point...
    En plus d'acnease, j'ai décidé d'aller voir une magnétiseuse (on y croit ou on n'y croit pas), et surtout de vivre le plus sainement possible.
    Dès que je dors, mange correctement, et suis à la campagne, ma peau change énormément. Je sais maintenant que mon stress quotidien est un très mauvais point sur ma peau.
    Concernant la cosméto, je privilégie le bio, le doux et évite de décaper ma peau.
    Je pense qu'on a toutes une peau différente, et que chacune a des produits et astuces qui seront plus efficaces sur sa peau.
    Moi perso, je me démaquille depuis plusieurs mois avec une huile démaquillante puis me lave le visage avec une mousse bio, et j'ai vu une amélioration sur ma qualité de peau.
    Je te conseille le site "beauté pure" tenue par Emmanuelle, un médecin. Il regorge de super conseils naturels. Et surtout, elle nous apprend à nous aimer.
    J'ai compris tout récemment, que nous fixions énormément sur notre peau, alors que notre entourage n'en fait lui vraiment pas une fixation et nous aime et nous trouve tout aussi belles. Mon amoureux ne cesse de me répéter que je suis belle et qu'il ne voit pas mes boutons, qu'il m'aime comme je suis. Ses paroles ne solutionnent pas tout, mais elles m'aident à relativiser et à m'accepter telle que je suis.
    Sourions et profitons de la vie : notre épanouissement nous rendra encore plus belle. Chose que tu es déjà d'ailleurs, saches le!
    J'en ai fini avec mon roman.
    Bises
    Elodie

    RépondreSupprimer
  21. Salut Maéva ! Je suis une addict des blogs en tout genre : mode, beauté, déco, etc... Mais c'est la première fois que je commente un article. Je me retrouve tellement en toi, c'est dingue ! Tu arrives à exprimer cette galère qui est l'acné avec tant de sincérité, tu sais trouver les mots justes et tu es la première. Merci infiniment pour ça.
    Je me bats avec l'acné depuis mes 12 ans, j'en ai bientôt 20. J'ai été mise assez rapidement sous Diane 35. Ma peau n'a jamais été parfaite, même sous Diane. Étant perfectionniste, je crois que je recherche la même chose avec ma peau, la perfection. Et malgré le fait que je sache que rien n'est parfait, que je le constate même tous les jours en voyant de nombreuses filles avec des problèmes de peau, je n'arrive pas à m'y faire. Je traque la moindre petite imperfection. Je suis totalement obsédée par ma peau. J'ai fréquemment annulé des soirées car je ne me sentais pas de sortir à cause d'UN bouton un peu trop voyant à mon goût. Je pense que cette acné m'a limitée dans de nombreuses choses, et même ma lucidité par rapport à ça n'y fait rien.
    J'ai dépensé des centaines d'euros dans des crèmes, qui au final ne me servent pas. Je me demande tout le temps : pourquoi moi ? Je fais attention à ma peau, je le démaquille (même bourrée à 8h du mat), je fais attention à ce que je mets sur ma peau, je mange correctement, je prends des compléments alimentaires. A côté j'ai des amies qui ne s'en préoccupent pas une seconde, qui se démaquillent avec des lingettes et qui ont une peau parfaite. Ça me rend malade...

    Dernièrement ma peau n'a jamais été aussi cheum. En plus je suis très claire de peau donc je marque énormément. J'ai malheureusement utilisé un produit trop agressif pour ma peau, alors que je pensais qu'il allait me l'hydrater comme il faut, au final il m'a totalement déshydratée la peau et m'a fait pousser des MK sur les mâchoires alors que je n'avais jamais eu AUCUN boutons de ma vie à cet endroit là.

    J'essaye actuellement le sérum OST. C'est un sérum à la vitamine C, c'est coréen, et il a de très bons retours. Je l'utilise pour mes taches d'anciens boutons, j'espère qu'il arrivera à les dégommer !

    Je te souhaite du courage et j'espère avoir bientôt de tes nouvelles concernant le traitement acnease!

    Des bisous,

    Marion.

    RépondreSupprimer
  22. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  23. Coucou!

    J'ai découvert ton blog il y a quelques semaines et j'aime beaucoup le ton humoristique que tu emploies dans tes articles (entre autres). Je n'avais pas encore posté de commentaires mais je me suis sentie vraiment concernée par cet article. J'ai de l'acné depuis le début de mon adolescence. J'ai aujourd'hui 27 ans :D. J'ai donc aussi eu une peau pourrie pendant la majeure partie de ma vie. Je suis passée par des périodes d'acné sévère. Premier traitement par Roaccutane, le miracle : peau "sublime", plus grasse du tout ... un été au soleil et quelques mois plus tard on replonge en Enfer. Deuxième traiement (Procuta, un générique de Roacc'), toujours avec la fameuse prise de sang tous les mois :D. Je retrouve une jolie peau et sans même m'être exposée au soleil, quelques mois plus tard, rebelote. Puis enfin le troisième et dernier traitement m'a laissé une peau relativement potable depuis quelques années. Entre tout ça, j'ai essayé tout un tas de lotions et de crèmes inefficaces (effacné, ketrel, etc...) - ou juste efficaces pour décolorer le linge de maison lol. Il y a quelques mois, j'ai eu le malheur de ne pas faire renouveler mon ordonnance pilule (que je n'avais jamais arrêté de prendre jusque là) et depuis, j'ai de nouveau quelques boutons par-ci, par-là. Je m'estime "chanceuse" car je suis aujourd'hui très loin de ce que j'avais étant ado mais le plus gênant, c'est cette peau grasse (maquillage qui vire) et toutes ces cicatrices (quelques trous et surtout des taches). Je n'ose même plus attacher mes cheveux car j'en ai aussi eu dans le cou récemment, sous les oreilles, et j'ai pris la sale habitude de gratter (taches bordeaux!). Je comprends tout à fait ce que tu vis. J'avais toujours dit "quand je n'aurai plus de boutons, ce seront les rides qui prendront le relais" mais en fait je crois que ces maudits boutons ne me lâcheront jamais. Il y a de quoi en avoir franchement marre à nos âges. Je suis aussi passée par des périodes où je me sentais tellement mal que je ne voulais pas sortir, je cachais mon visage avec mes cheveux et cela m'a profondément affectée. Cela marque non seulement physiquement mais aussi et surtout mentalement.
    Bon courage dans ce traitement. Moi je vais prendre RDV chez ma vieille copine la dermato :) J'ai envie de me renseigner pour un peeling superficiel ou autre pour pouvoir uniformiser un peu tout ça (sans ressortir dans le même état que "Samantha Jones" pour celles qui ont suivi Sex and the City mdr)

    RépondreSupprimer
  24. Merde, je me sens tellement égoïste quand je lis ton article ! Moi qui me plains sans arrêt de ma peau grasse, de mes petits boutons, rougeurs etc je devrais me taire ! C'est un post vraiment touchant, j'admire la façon dont tu passes au-dessus de tout ça, je sais que ça ne doit pas être toujours évident, que tu as sûrement souffert mais vraiment c'est tellement courageux de continuer à se battre et à vivre normalement ! J'apprécie le fait que tu ais partagé ça avec nous, tes lecteurs et lectrices, car beaucoup sont dans le même cas que toi et je trouve que c'est une formidable façon de partager son expérience, ses avis et de trouver des solutions ensemble ! Même pour ceux qui ne sont pas autant touchés par ce phénomène. Je souhaite de tout coeur que tu puisses trouver une solution qui t'améliore le quotidien ! Courage ! ♥ Bises !

    RépondreSupprimer
  25. Rolala, j'ai le même soucis. Depuis mes 1' ans et comme toi j'ai des périodes de répit, qui me font croire que peut-être que tout est terminé, mais c'est peine perdue. Le dernier dermato que je suis allée voir m'a dit qu'il valait mieux que j'accepte d'en avoir toute ma vie. Bref, je découvre tes looks et ton blog, il est vraiment super ! Bon courage !

    RépondreSupprimer
  26. Coucou.
    Je t'admire énormément. Je n'arrive toujours pas à passer au-dessus de l'acné, j'en ai beaucoup, dès que je pense que c'est fini, que ça commence à partir, ça revient. Il m'arrive quotidiennement de sortir et d'essayer de me faire discrète pour qu'on ne me regarde pas, d'avoir peur que l'on me juge. Dans ma vie, j'ai entendu des phrases terribles, ce genre de phrase que l'on oublie jamais, telles que ''si tu n'avais pas de boutons tu pourrais être belle mais là...'' ou ''aaaaah qu'est-ce que c'est moche une fille comme elle avec des boutons'' sur mon passage. Rien qu'en écrivant cela, j'ai vraiment envie de pleurer. J'ai un chéri adorable qui ne me juge pas là-dessus car il a connu la même chose, il est vraiment très compréhensif. Mais même lorsqu'on a un amoureux, il est difficile de ''vouloir qu'il soit le seul à nous trouver belle''. Je ne veux pas d'un autre, mais j'aimerais simplement me sentir mieux dans ma peau, arrêter d'avoir peur du regard des hommes, de leurs pensées. C'est cela qui me tue le plus. Toutes mes amies avaient des boutons en 6ème -ça date, maintenant- et je n'en avais pas, et elles me jalousaient. Mais aujourd'hui, alors qu'elles sont devenues femmes, c'est moi qui ait de l'acné et j'en souffre énormément. Ton article m'impressionne presque tellement tu sembles confiante, même si c'est difficile à vivre, tu arrives à voir plus loin, à ne pas passer ta vie concentrée là-dessus. Je te félicite, tu es très forte ♥.
    Eléanor.

    RépondreSupprimer
  27. C'est ton commentaire sur le blog de the beauty and the gibberish qui m'a amené sur ton blog parce que j'ai moi aussi de l'acné depuis un certain temps (mon adolescence grosso mierdo) et oui c'est relou d'avoir de l'acné quand tes potes n'en ont plu (20 ans oblige) ou n'en n'ont jamais eu. Mais bon je n'ai pas une acné "sévère" j'ai de l'acné et pas un peau de bébé, limite c'est plus ma mère qui m'a poussé à tester une pilule esthétique ou envisager le roaccutane que moi, ça m'emmerde mais ça ne me rend pas dingue même si maintenant à 20 ans passé j'aimerai bien que ça se finisse pour de bon. J'ai donc entamé une pilule esthétique et ça va mieux même si je n'en suis pas débarrassée mais je veux laisser le temps et ne pas m'acharner, roaccutane ça ne me branche vraiment pas et je suis pas mal sensible aux hormones donc je ne veux pas trop jouer avec ça... Te concernant, franchement (bon là je ne vois pas trop), il ne faut pas que tu te laisses bouffer par ton acné, je ne dis pas que les gens ne s'en rendront pas compte mais si toi déjà tu te trouves jolie automatiquement tu renverras une image plus assurée et sexy, ça paraît bête mais je vois la différence quand je suis dans un mood "bien dans ma peau" et quand je ne le suis pas. Et le maquillage fait des merveilles même s'il ne faut pas non plus mettre une tonne de fond de teint (je dis ça mais j'en met pas mal mais j'ai toujours peur que ça se voit trop), un bon fond de teint (j'ai le anti blemish solution de clinique, autant prendre un truc un peu dermatologique et bon pour la peau) et un petit coup de correcteur par dessus pour camoufler les imperfections :) Voilà un témoignage intéressant en tous cas je vais continuer à fouiller ton blog :)

    RépondreSupprimer
  28. Bonjour a toutes
    je connais l'acné c'est ma seconde copine!!! bref j'ai de l'acne et voila ce qui m'a aide:
    prendre le matin a jeun et 1 avant les repas à midi et le soir un comprime de LIVOGUARD de chez biotics research ( c'est pour nettoyer le foie et c'est des plantes melange ayurvedique)
    Ensuite 2 comprimes matin midi et soir avant les repas 20mn environ de CHLORELLA des laboratoire Be life ( chlorophyle qui va nettoyer le foie et eliminer les metaux lourds et les dechets)
    Ensuite le soir vers 18h 2 comprimes de PEAUX ONGLES CHEVEUX de chez nature's plus.
    Nettoyage de peau le matin:
    Gel nettoyant PAPULEX a rincer, ensuite SEROZINC de chez laroche posay en aerosol, on attend que sa seche et appliquer une creme hydratante et ensuite une creme solaire SPF 50
    nettoyage du soir:
    DEmaquiller puis vaporiser SEROZINC de chez laroche posay
    Si vs avez des CICATRICES attention creme miracle mais un poil onereux SKINCEUTICAL RETINOL 0.3 a appliquer la 1er semaine 1 soir sur 2 attention produit photosensibilisant donc PAS de soleil!!!
    SI bouton desinfecter et Appliquer CICALFATE Lotion de chez AVENE cela va l'assecher et eviter de contaminer la peau!!!!!!!!
    voila remede de chez ma naturopathe
    a bientot
    linda

    RépondreSupprimer
  29. Bonjour!

    Tout d'abord félicitations pour ton blog très réussi.

    Je viens apporter ma petite pierre à l'édifice, ayant moi-même énormément souffert de l'acné (acné sévère de mes 12/13 ans à mes 27 ans, et j'en ai 34).

    Voici le résumé de mes diverses recherches et expériences dans le domaine...

    Pour moi, si on veut se débarrasser de son acné, il faut d'abord en identifier les causes, qui peuvent être les suivantes:

    - le stress: mes plus grosses crises correspondent à des périodes difficiles de ma vie. Donc il y a surement un lien entre boutons et stress. Et l'acné engendre le stress donc cercle vicieux... qu'il est bon de combattre autant que faire se peut: se forger une certaine philosophie de vie, lâcher prise, se relaxer voire méditer... dormir assez! prendre le soleil... Pour moi c'est même aller jusqu'à la psychothérapie tellement mon estime de moi en avait pris un coup.

    - les hormones: j'ai commencé comme beaucoup à avoir de l'acné avec l'arrivée de la puberté et j'ai eu des poussées plus importantes pendant mes grossesses donc je ne peux que en déduire un lien avec les fluctuations hormonales. De même, je suis plutôt sujette à l'insuffisance ovarienne (cycles irréguliers ++), donc parfois si on suspecte qqch de ce côté-là ça peut valoir le coup de faire un bilan hormonal pour corriger les troubles le cas échéant.

    - l'alimentation: pour moi c'est clairement LA solution. C'est suite à la lecture d'un article sur le régime Seignalet que j'ai décidé de stopper les produits laitiers. Et là miracle, en quelques jours, mes gros boutons avaient nettement diminué pour finir par disparaitre et ne plus revenir. J'ai aussi supprimé le gluten et j'ai globalement une alimentation plus vivante. A partir de là, fini l'acné sévère pour moi. Donc je vous invite vraiment à vous pencher sur cette voie et de faire des tests genre supprimer totalement le lactose pendant une ou plusieurs semaines et voir ce que ça fait sur votre peau.

    - autres causes possibles à l'acné, dans le désordre: certaines médicaments (tels que pilule progestative), certains produits de beauté et de maquillage (les choisir non comédogènes), des mauvaises routines beauté (être doux avec sa peau, pas de gommage abrasif, "less is more" sauf pour le démaquillage à parfaire ++), l'incidence héréditaire (mais ça on y peut rien), les frottements répétés de la peau (se cacher le visage sous ses cheveux, sous une écharpe...), la pollution, la poussière, l'humidité ambiante, et le grattage de peau (j'ai été concernéepar ce TOC et Dieu sait combien ça empire les choses. Donc pitié pour votre peau, laissez la tranquille et ne percez pas vos boutons!)

    Donc on peut toujours traiter sa peau à grand coup de traitements locaux et/ou oraux. Autant dire que j'ai tout testé de la dermatologie classique (Diane 35, antibios...) en passant par la levure de bière, les glaçons, ou encore l'hypnose, le magnétiseur et bien d'autres choses encore.
    Selon moi ce n'est que quand on détermine la cause qu'on peut vraiment agir sur le problème et le guérir.

    En tous cas, je te félicite pour ta façon d'envisager ta maladie et de vivre avec. Je n'ai pas toujours eu ton courage: tendance à m'isoler, annuler des sorties, ne plus vouloir me faire belle, honte de ma peau... Néanmoins cette expérience malheureuse m'a permise d'évoluer et de devenir plus humaine, plus tolérante, plus humble... Aujourd'hui, j'ai décidé de suivre ton exemple et de ne plus m'empêcher de vivre à cause de ce vieux complexe! MERCI pour cet article.

    RépondreSupprimer
  30. Hello ! Je viens de découvrir ton blog par l'intermediaire de HC, tout d'abord je trouve que tu écris super bien, et que cet article est super interessant. Comme toi je suis passée par l'acné, mais à 26 ans, la blaze... J'aurais préférée l'avoir adolescente comme la majorité des filles ! Les antibio n'ont fait aucun effet, ce qui m'a "sauvé" je dis bien sauvé car j'avais une grappe de microkystes sur chaque joue, c'est Curacné (générique du Roaccutane), 4 mois de traitement et hop c'etait parti ! Sauf qu'aujourd'hui je garde les cicatrices de mes trifouillages... J'attends de faire un micro peeling pour y remedier cet hiver. Je te souhaite bien du courage et j'espere que ton traitement miracle made in usa portera ses fruits :-)
    bises, Melody
    www.laminutefashion.com

    RépondreSupprimer
  31. Hello ! Pour ceux que ça intéresse, je viens de publier le bilan de ma cure d'AcnEase, ici : http://www.mawajane.com/2014/07/jai-teste-acnease-pendant-quatre-mois.html
    Merci à tous et à toutes pour vos commentaires très touchants et courage ! The fight goes on ! ;)

    RépondreSupprimer
  32. En lisant ton article, ..... cela peut paraitre incroyable, mais j'ai eu les larmes aux yeux, vraiment.

    Je vis exactement la même chose, parfois dans la rue je baisse la tête en croisant des gens,je fait exactement comme toi, je cache le plus de boutons possible avec mes cheveux volumineux...

    J'ai 15 ans et après m'avoir fait plus de mal que de bien avec de (trop ?) nombreux traitements dermatologique, je suis donc passé au naturel:

    -Bardane, pensée sauvages, zinc et aloe verra

    J'attend les résultats dans 1 ou 2 mois et je verrais.

    Ton article ma vraiment aidée et surtout, m'a remonté le morale ! Moi aussi je me demande comment je pourrais plaire ou séduire avec pleins boutons sur la face... mais beaucoup de monde me regarde et me dit que je suis une fille original (ce qui n'est pas pour me déplaire). Parce que oui, j'ai un style ... un peu particulié.

    Les deux phrases que je retiendrais le plus ici, sont :

    "Vous n’êtes pas votre acné [..] vivez comme si vous aviez une belle peau."
    "Apprendre a vivre avec, ça me rend plus forte"

    Je me suis vraiment reconnue dans ton article. Comme tu le dit, par peur du regard des autres ou de jugements , nous ne nous autorisons pas les petits bonheur simples et nous restons prisonnière d'une maladie d'ont nous ne pouvons rien ; alors , parfois, nous ratons de très belles choses tout ça parce que nous nous sommes empêchés de "vivre" vraiment à fond a cause de notre acné.

    Je retire beaucoup de leçons de cet article en étant ravis de savoir que je ne suis pas la seule dans ce cas la et que je ne suis pas non plus la seule à endurer ce dure combat.

    Merci infiniment pour ce superbe article qui je pense, nous redonne à toutes du courage et de la force.

    Puis comme dit Demi Lovato: "Vos imperfections vous rendent belles."
    Merci encore :)

    Courage, ensemble, ont est plus forte dans ce combat certes long mais dont on seras les vainqueurs.

    RépondreSupprimer
  33. J'avais de l'acné à l'époque mais les taches sont toujours là, bien encrées sur mon front :/

    RépondreSupprimer
  34. J'en ai marre de ces articles qui disent comment j'ai soigné mon acné, ma nouvelle routine etc.
    J'ai de l'acné depuis plus de 7ans et s'il y avait un remède miracle je pense que je serais au courant!
    Il a des soirs comme ça où j'ai envie de m'arracher la peau, je pleurs à chaud larme et j'ai envie d'hurler. Et puis je tombe sur un article comme ça, quand je suis au fond du trou, je rigole, je souris et je me dis que je suis pas seule.
    Parce qu'au final, qui me comprendre? Personne n'a ce problème dans mon entourage, et l'acné c'est une douleur, une insécurité incompréhensible aux yeux de ceux qui n'en n'ont pas.
    Des articles comme cela il en faudra plus, j'ai trouvé que deux blogs me font rire et sourire. Et je vous remercie, grâce à vous je me sens plus légère et moins seule.
    Voilà maintenant deux fois que je passe par ici, et deux fois que tu me remontes le morale, merci <3

    RépondreSupprimer
  35. Je galère depuis longtemps de l’acné, J’ai presque 23 ans et je veux savoir quand ça va finir ? j’ai fait des tests hormonaux, j’ai consulté des médecins mais rien n’a changé! toujours le même problème
    Est-ce que vous pouvez me suggérer des traitements traditionnels ?

    RépondreSupprimer
  36. J'ai aussi de l'acné et j'aimerais beaucoup réussir à appliquer tes 5 règles d'or...
    http://somethingdiamonds.wordpress.com/

    RépondreSupprimer
  37. Je te trouve vraiment incroyable, tu es un fille super

    RépondreSupprimer
  38. Merci ! Vraiment.. ca me redonne me moral ton article. Parce que franchement je n'en peut plus. Et tu a raison l'acné nous donne l'impression qu'on ne retient que ça de nous mais on oublie souvent l'intérieur de la personne que nous sommes. Merci vrm bcp !

    RépondreSupprimer
  39. Merci, pour ces articles. J'ai 31 ans et je souffre moi aussi d'acné, liée à des ovaires polykystiques, seule la ménopause parviendra à solutionner mon problème...je vais donc devoir vivre avec et tu parviens à me faire voir le problème sous un autre aspect plus positif. Tous les jours je scrute chaque visage et j'ai l'impression d'être la seule à souffrir de ce problème, ton expérience me rassure dans le sens où je ne me sens plus seule (je me reconnais dans chacune de tes phrases). J'ai lu dans un autre post que tu souhaitais essayer un magnétiseur, visiblement ça n'a pas fonctionné, je vais tout de même tenter l'expérience.

    RépondreSupprimer
  40. Bonjour,
    Merci pour ton super article, qui date un peu mais que je viens de découvrir.
    J'ai également des soucis d'acné même si moins depuis la pilule. Je suis actuellement sous traitement pour mon acné adulte avec Ketrel et ce n'est pas une partie de plaisir. J'aime beaucoup le courage que tu donne dans ton article mais le regard des gens est vraiment trop dur quand on a une acné moyenne très rouge, qu'ils regardent passe encore mais pourquoi ne détourne t-il pas le regard une fois qu'ils ont vu? Je salue le courage de ceux qui sortent sans artifices mais les pores dilatés, la peau qui brille, les kystes rouges ce n'est vraiment pas joli et je voudrais bien voir qui aimerais voir ça le matin au réveil... Enfin j'espère m'en sortir grâce à mon dermato et mon nouveau traitement. Et si jamais des personnes veulent me soutenir ou me conseiller j'ai lancé n blog tout récemment pour faire partager mon ressenti sur mon traitement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou,
      Mon acné j'apprends à vivre avec j'essai de l'oublier et tant que je ne me vois pas dans un miroir ca passe...
      Je suis en couple et j'essai ( j'ai mis un comm sur ton premier article avec ma routine test du moment) Coucou,
      Mon acné j'apprends à vivre avec j'essai de l'oublier et tant que je ne me vois pas dans un miroir ca passe...
      Je suis en couple et j'essai ( j'ai mis un comm sur ton premier article avec ma routine test du moment) , bref, ca m'a fait sortir plein de petits boutons surement une phase de "nettoyage" avant l'amelioration . J'en ai honte mais mon homme lui me dit qu'il ne voit pas mes boutons donc oui , c'est plus fort que nous alors que les autres voient tout ce qu'on a de beau, nous on s'enferme à voir ce qu'on aime pas...
      On est cruel envers nous meme finalement non? On se deteste on se pourri la vie tout seul ! STOP! On a nous aussi notre beauté, imparfaite mais elle est là, la perfection est ennuyeuse...
      ;)

      Supprimer
    2. J'ai oublié de signer : lily rose :)

      Supprimer
  41. Bonjour Maéva ! :)
    Si tu savais à quel point ton article m'a fait du bien... Vraiment, je te remercie beaucoup !

    Je m'appelle Laura, j'ai 23 ans, et je souffre d'acné depuis mes 16 ans. J'ai tout essayé... Toutes les crèmes, toutes les lotions... Rien n'y a fait. Il y a 2 ans, j'ai pris un antibio. Résultat : une peau cartonnée, rouge, pelée pendant 6 mois. Alors j'ai essayé de changer de dermato, je suis allée à l'hôpital. J'ai rencontré un toubib que l'on appellera le Dr. Troudballe. Je lui ai parlé de ce que l'antibio m'avait fait, il m'a dit "non vous mentez, ce n'est pas dans la liste des effets secondaires. C'est impossible !", rien que là, je savais que j'avais affaire à un con. Il s'est alors exclamé "Roaccutane", ce à quoi j'ai répondu "non, je ne peux pas en prendre". Et là, il a ri et m'a lancé : "si vous ne pouvez pas prendre Roaccutane, je ne vois pas ce que vous faites ici. Au revoir Mademoiselle.". Je me suis promis de revenir l'étrangler avec son stéthoscope.

    Donc, tu dois t'en douter, j'étais bien désespérée. Jamais je n'allais jamais guérir de cette merde, j'allais rester hideuse à vie, sans mari, sans enfant, et bouffée par mes chats. Voyant mon désespoir, ma meilleure amie m'a conseillé un médecin généraliste spécialisé en homéopathie. A dire vrai, je suis ouverte à tout. Je n'étais jamais allée chez un homéo avant. Et là, j'ai rencontré un homme calme, gentil, qui a pris le temps de m'écouter et de bien comprendre mon problème (pas seulement le visuel, mais bien sûr tout le fardeau psycho que ça engendre). J'ai commencé à prendre des granulés, et ça s'est bien amélioré. Mais là, un truc bizarre est arrivé : j'ai commencé à être fatiguée, constamment, besoin de plus de 10 heures de sommeil, et surtout infections à répétition (bronchite, angine) alors que je n'en fait jamais. Avec mon docteur, j'ai fait des analyses, et on m'a trouvé une forme chronique de maladie de Lyme, qui serait à l'origine de mon acné. Je suis en train de la soigner avec un traitement de fond, et je vois une nette amélioration.

    Moi aussi, j'ai été complexée par cette acné. J'ai voulu sortir dans la rue avec un sac sur la tête, ou ne porter que des robes qui couvraient le dos entièrement alors que j'adore les dos nus. Je n'osais plus me mettre en maillot, j'avais peur du regard des gens... Et puis je me suis mis un grand coup de pied au derrière, parce que c'est ma vie, et je veux en faire ce que je veux. Si je veux porter des robes ouvertes dans le dos, je le fais, et ceux qui ne sont pas contents passent leurs chemins. J'ai surtout la chance d'être entourée par des ami(e)s qui se foutent totalement de mon acné, et ça aide beaucoup.

    Un jour, mon meilleur ami m'a dit "je m'en fous de ça, l'essentiel c'est que je te vois, l'essentiel c'est que tu sois là.". Et bah ça fait du bien ! Comme ton blog d'ailleurs ! :)

    Désolée pour le roman ^^' Je suis bien contente d'avoir trouvé ton témoignage (que j'ai lu bien évidement dans un moment de désespoir). Je t'embrasse bien fort et te souhaite tout le meilleur pour la suite !
    Bisous !!

    RépondreSupprimer
  42. je me permet de vous écrire pour vous propos un formidable marabout papa vaudou qui m a sauvé en me ramenant mon époux qui m a quitté depuis 3 ans. Il réalise les travaux comme : Voyance précise de détaillée pour le bien être de tous. Amour , mariage , examens , protection contre le danger ,problème de couple... Tout être humain mérite le bonheur, il faut savoir comment le trouver. Pas de problème sans solution Problème de famille Examens, Concours Desenvoutement Impuissance sexuelle Entreprise en difficulté Problème de Couple: infidélité ,amour... Protection contre les dangers Retour immédiat de l'être aimé, fidélité absolue entre époux, protection contre tous les dangers, dés envoûtement, maladies inconnues, problèmes familiaux, impuissance sexuelle, réussite aux examens, dans le travail et permis de conduire...
    Il peut vous aidez je vous assure tout il effectue des travaux payement apres satisfaction.
    contacter le sur le 00229 67 88 27 01 ou par email : puissantmarabout2014@outlook.fr ou par Skype: Hounon.amangnon

    RépondreSupprimer
  43. Mawa, Merci pour cet article et pour avoir partagé avec nous toutes tes problèmes de peau et aussi la façon dont tu les gères au quotidien. Ca me rappelle les mois et les années que j'ai passés à essayer de me débarasser moi aussi de mon acné. Depuis, ce n'est plus qu'un mauvais souvenir mais je travaille dans la cosmetiques et je voudrais partager avec toi et tes personnes qui liront ce commentaire les bienfaits d'une marque américaine que je distribue et qui est particulièrement efficace contre l'acne. J'aurais tant voulu avoir cette solution quand j'étais plus jeune. Ce sont des produits révolutionnaires : http://jeunesseeternelle.eu/le-serum-luminesce-une-solution-efficace-contre-lacne/

    RépondreSupprimer
  44. Salut Mawa, je viens de découvrir ton blog et il me fait du bien, même si j'avais les larmes aux yeux en lisant certains articles. Alors moi j'ai bientôt 23 ans, et j'ai de l'acné sur le visage et le dos. Elle commence à partir, j'en vois le bout, mais il me reste ces foutues traces rouges. Tu me dirais que je n'ai pas grand chose comparé à toi, oui j'en ai beaucoup moins mais tout ce que tu as décrit je le vis encore. Le pire c'est cette honte, et cette idée à la con de s'en vouloir, de se refuser des trucs, d'annuler des rendez-vous, etc... Moi y'a un truc qui me fait flipper par exemple, c'est que le garçon que j'aime me voit au réveil, ou sans mon fond de teint (minéral, naturel et méga génial, merci à lui <3 ). J'ai honte qu'il voit mes traces sur les épaules, qu'il puise sentir un bouton en me touchant. Je ne sais pas comment tu vis cela, mais moi ça me bouffe l'existence ! Enfin voilà, je te trouve extrêmement courageuse, tu es vraiment géniale de montrer que ce fléau, et bien on en est les victimes et pas les coupables ! Je t'embrasse, Merci ! (Tu es magnifique). Camille

    RépondreSupprimer
  45. Excellent article voilà une solution top pour e plus avoir d'acnés http://go.68656e64z2ec6c6973616f6c6976.2.1tpe.net

    RépondreSupprimer
  46. Obtenez votre permis de conduire, votre passeport, votre pièce d'identité, votre certificat de nationalité grâce à nos services avec remise en main propre du document souhaité.

    Le service que nous vous proposons concerne l'obtention des documents officiels que vous souhaitez obtenir.

    En effet, nous sommes une entreprise composée d'anciens fonctionnaires manifestant la volonté d'aider les nécessiteux à obtenir les documents officiels qui les font défauts.
    Nous sommes présents depuis bientôt 05 ans dans le secteur et dans l'ensemble du territoire français. Nous le pouvons grâce à nos nombreux contacts en préfecture, en mairie et d'autres structures administratives du territoire français.

    Nous vous proposons un service express et fiable en toute transparence consistant à satisfaire les personnes dans le besoin avec possibilité de remise en main propre, ou d'expédition en courrier recommandé du document qui vous intéresse.

    Vous pouvez nous contacter par email à l'adresse pemisexpress@gmail.com

    Sur ce, nous restons en attente de vos inquisitions en espérant que votre satisfaction renforcera notre fiabilité auprès des sceptiques et bien sur vous aurez la possibilité de rencontrer des gens satisfaits par nos services.


    Bien à vous

    RépondreSupprimer
  47. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  48. Salut:)
    J'ai lus ton article et franchement j'ai adoré la manière dont tu l'as écris. Tu as une façon de voir les choses et de les exprimer qui m'envie beaucoup. Grâce à ton article j'essaye de prendre conviance en moi et vivre ma vie sans gêne, merci, merci beaucoup.

    RépondreSupprimer
  49. Merci pour ce bel article et ce beau témoignage. Je me sens moins seule désormais, c'est cool :')

    RépondreSupprimer
  50. Je te comprends c'est ce que je vis dès à présent, j'ai bientôt 15 ans et j'ai tjrs de l'acné même si j'ai des amis garcons et filles,ça ne change rien pour moi tous les jours je subis des insultes comme quoi je suis moche. Finalement je fais pas attention à ça mais ça me bouleverse ,j'aimerai ne plus aller à l'école et faire des cours par correspondance ou jsp... Ça m'empêche en quelque sorte de vivre. J'en ai marre,je ne vais pas me venger sur ces personnes là parce que je sais qu'elles ont besoin d'une cible. Mais j'en ai vraiment marre de cette vie,j'aimerai m'éloigner de cette vie et rester enfermé chez moi à jouer à des jeux,discuter avec des gens qui ont le même problème que moi et qui comprend

    RépondreSupprimer
  51. Bravo pour ce bel article et quel courage d'en parler comme ça et de poster des photos!
    Pour ma part j'ai 41 ans et encore des beaux boutons d'ado (si, si ) et j'en ai depuis l'âge de 15 ans....j'ai eu droit à la fameuse pilule, aux antibio, à Roaccutane, mais depuis presque 3 ans j'essaie de soigner mon acné au naturel, c'est long, il y a parfois des rechutes comme en ce moment mais bon, je fais avec comme je fais depuis 25ans; comme tu dis, ça rend fort bizarrement, ça nous oblige à être totalement dans le présent et à positiver (oh j'ai une jolie peau entre ces trois boutons!)J'ai un mari à la peau superbe qui m'aime comme je suis, 3 filles adorables, des élèves ados qui voient bien que j'ai des problèmes de peau comme eux mais qui ne m'ont JAMAIS fait de réflexions car ils m'apprécient, et plein de gens qui aiment ma compagnie car je suis empathique et que je les booste. Alors c'est vrai nous ne sommes pas notre acné ou limitée à ça mais elle fait partie de nous (merci miroir)merci pour cet article, je crois que j'avais besoin de lire ça aujourd'hui!

    RépondreSupprimer
  52. Bonjour à toutes, je viens ici pour vous faire partager ce qui à réussi pour moi, j'ai 48 ans et toujours eut des problèmes d'acné , j'ai aussi vu des dermato, pris androcur, dépensée de l'argent dans les cosmétiques ... enfin bref, ce qui marche pour moi c'est de prendre 2 fois par jour des tisanes de "drainage et élimination" de chez la tisanière que l'on trouve tout simplement en grande surface.... je ne sais pas pourquoi mais ça marche chez moi plus aucun bouton et dès que j'arrête et bien ils reviennent ... je ne comprends pas la raison mais le résultat est là.... alors je tenais à vous le faire partager. je ne consomme plus non plus de produit laitiers et ma tisane je l'a fait bien concentré... voilà en souhaitant de tout cœur que cela fonctionne pour vous.; biz à toutes

    RépondreSupprimer
  53. Merci pour cette article très enrichissant

    RépondreSupprimer
  54. Bonjour ! Je suis maman de 2 ados, j’ai beaucoup étudié comment traiter naturellement (alimentation, cosmétique naturelle, équilibre de vie) les problèmes de peaux et notamment l’acné. Je gère mon ado comme cela. Je recense tous mes conseils sur mon site http://www.skinappy.fr si cela peut en aider certains(e)s…

    RépondreSupprimer
  55. Pour ma part aucune solution n'a marché (crème, régime de toute sorte, antibio ou autre stupide infusion... je refuse d'essayer la pilule les saloperies chimiques cancérogènes non merci!) , la réaction plus ou moins involontaire de dégoût des autres individus indemnes d'acné me donne envie de les tabasser. Mon capital confiance n'est pas très élevé, voir des personnes avec des peaux parfaites tous les jours et des vies pas forcément healthy me donnent envie de les défigurer. L'acné c'est vraiment le cancer des relations sociales.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est fou comment je me retrouve, mais tellement, dans ces témoignages, même 2 ans après l'apparition de cet article!...C'est une vraie maladie, un handicap, surtout dans cette société basée sur l'apparence...MAIS NON, JE VEUX VIVRE !! Allez on prend notre courage (et notre pinceau à maquillage) à deux mains, et ON VIT NOM D'UN CHIEN !!! L'acné est je crois plus une maladie psychologique que physique au final, c'est donc d'abord avec le mental qu'on s'en remettra :-D

      Supprimer
  56. https://www.youtube.com/watch?v=LxDdsuH2duE

    RépondreSupprimer
  57. Ton article semble dater de deux ans. Néanmoins je tenais à dire merci car tu viens de me faire chaud au cour : "on peut plaire avec beaucoup d'acné, on doit assumer et ne pas culpabiliser". Merci. Bon courage pour la suite !

    RépondreSupprimer
  58. Ton article est tellement touchant et véridique. Il date de plusieurs années, j'espère que tu as réussi à trouver un remède contre ces problème de peaux. Petite anecdotes, ces très dur parfois de sortir avec des amis quand je sais que je suis pas à mon meilleur. Parfois, je me prive et cela me rend hyper triste et en colère. J'admire ton courage de pas laisser ce problème gérer ta vie.

    RépondreSupprimer
  59. merci pour l'article. de mon coté, ce que je peux conseiller c'est un site qui propose de télécharger un livre en pdf qui explique comment se débarrasser de l'acné rapidement et définitivement (le livre est payant :-() mais c'est hyper efficace. je vous laisse le lien du site pour qui ça pourrait intéresser: http://go.pages.acne.1.1tpe.net

    RépondreSupprimer
  60. Merci pour ton article, ce n'est pas si évident de partager son expérience comme tu le fais. Bon courage, il ne faut pas baisser les bras :)

    RépondreSupprimer
  61. Je veux partager ce témoignage merveilleux aux gens qui sont dans le même problème que j'étais avant que je voulais dire Dr Ben. Je vivais avec le VIH pendant les 2 dernières années, juste le mois dernier pendant que je naviguais sur l'Internet au sujet de cette maladie mortelle, j'ai vu un témoignage de quelqu'un appelé Edwards Simone, témoignant de comment elle a été guérie du HIV par le grand Dr Ben et moi A décidé d'envoyer également un courriel à cet homme et de lui parler de mon problème et comme je l'ai fait, il m'a dit de lui envoyer certains de mes détails personnels que j'ai fait et il m'a préparé une partie que j'ai pris et puis il m'a dit d'attendre un semaine. Après une semaine, il m'a dit d'aller pour un autre test de dépistage du VIH, ce que j'ai fait et à ma plus grande suppression, j'ai été confirmé négatif. Tous merci soit au Dr Ben et si vous savez que vous êtes dans ce même problème ou autre maladie mortelle lui envoyer un email maintenant (drbenharbalhome@gmail.com) ou le contacter maintenant sur whatsaap: +22893464014. Vous pouvez me faire parvenir un courriel à: soniastevens1995@gmail.com

    RépondreSupprimer
  62. Bonjour, j'ai souffert d'acné de 13 à 35ans-jusqu'au moment où j'ai décidé de voir les choses en face et de faire qquechose : prise de Roaccutane pendant... seulement 2 petits mois , alors que la dermato disait qu'il fallait au moins 1 an , et pfuit...avec un changement d'alimentation ( bio et graines crues régime Kousmine) j'ai eu qques boutons de temps à autre mais plus d'acné ravageante (jusqu'aux coudes parfois !)
    Si j'avais su , aulieu de gâcher mes études, mon boulot, mes passons, ma vie sentimentale , le sport etc...etc... surtout que j'étais en + hyper myope ! Courage à toutes, on est tous beau pour quelqu'un .

    RépondreSupprimer
  63. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  64. Coucou à toutes ! Comme beaucoup je me retrouve dans ces témoignages. J'adore la façon de rire jaune et les mots que vous mettez sur cet enfer ! C'est ce que je fais aussi auprès de mon entourage mais au final je craque par derrière. Là en lisant tout ça je me marre en pleurant. Je suis émue de voir que je ne suis pas seule. Voilà maintenant 17 ans que je vis ça et j'en ai 28. Des moments de repis oui heureusement, pour qui pourquoi je ne sais pas mais je les prends volontiers ! Personnellement j'ai fais 3 fois Roaccutane, première fois impec, le BAC est passé par là et hop tout est revenu. Deuxième fois ça n'a pas complètement disparu, troisième fois ça n'a pas fonctionné du tout. Je refuse d'en faire subir plus à mon corps. (J'ai la sensation depuis, que ma peau est beaucoup plus fragile partout) je compte sur une reprise de pilule pour voir s'il y a du changement, suspense... quoi qu'il en soit, vos blagues, vos encouragements et vos mots donnent du baume au coeur. Depuis quelques temps j'ai mal à cause des crevasses, ça m'agace encore plus... si seulement au moins ça ne faisait pas mal ! Bref je suis bloquée là-dessus et ma relation s'en ressent. Ce soir j'ai refusé d'accompagner mon compagnon parce que je me sens trop mal dans ma peau. J'ai également refusé de partir une journée à moto demain pour la même raison (et aussi un peu parce que le casque appuie et me fait mal...oui oui beurk hihi !) Et j'ai peur de faire honte à mon chéri. Je pourrai ne pas enlever le casque de la journée mais ça serait sans doute bizarement vu ahah ! à lire ton post, je m'en veux d'être aussi bête et de passer à côté de ma vie. Je vais me forcer demain et je penserai bien à toi et à vous toutes ! MERCI...

    RépondreSupprimer
  65. Tu peux oublier la honte que tu "inspirerais" à ton chéri. C'est même plutôt tout le contraire. Ému...

    RépondreSupprimer
  66. VEUILLEZ PRENDRE VOTRE TEMPS POUR LIRE MES COURT TÉMOIGNAGES IL PEUT ÊTRE UTILE POUR VOUS OU UN VOISIN.

    Bonjour
    Je m'appelle Mme Vivian. Je veux partager ce court témoignage avec les bonnes personnes de ce monde. Il pourrait vous être utile d'une manière ou d'une autre. C'est mon histoire.
    Mon mari pense que la polygamie n'est pas fausse, il a vu une autre fille depuis un an, et je lui ai dit qu'il devait s'arrêter, mais il dit qu'il est amoureux d'elle, ils ont même parlé de "FOREVER" et aussi
    Elle déménage avec nous. Mon mari m'aime toujours, il regrette d'entrer dans cette situation en premier lieu, mais pas disposé à rompre avec elle, il dit que s'il s'est séparé, il n'y aura pas d'autre relation en dehors de leur mariage. Un jour que j'étais En passant par Internet à la recherche de travail, j'ai vu différents témoignages sur la façon dont une femme les a aidés avec leurs problèmes. L'un d'entre eux a dit qu'elle l'a aidé à guérir ses maladies, l'autre a déclaré qu'elle l'a aidée à tomber enceinte après 11 ans d'absence d'enfant et j'ai vu un autre qui a dit qu'elle l'a aidé à sauver son mariage et à obtenir un bon travail, elle a laissé tomber le courrier électronique de cet excellent femme.

     J'ai décidé de lui donner un procès et je l'ai contactée sur son Email: queenmadu211@gmail.com cette grande femme m'a dit que mon mari était sous le charme de la femme. Mais elle a pu rompre le sort et mon mari a mis fin à la relation avec la dame dans les 48 heures et il est revenu me faire des excuses pour tout ce qu'il a fait et a supplié mon pardon.

    Les amis ne restent pas en silence parce qu'ils disent "UN PROBLÈME PARTAGÉ EST UN PROBLÈME DEMI-SOLVÉ" Mais je dis qu'un problème partagé avec cette grande femme QUEEN MADU est "UN PROBLÈME PERMANENTEMENT RÉSOLU" parce que quelqu'un comme QUEEN MADU a une solution à tous vos Problèmes, peu importe le problème, contactez-la sur son courriel: queenmadu211@gmail.com

    Je vis vivement maintenant avec mon mari et mes 2 enfants merveilleux.QUEEN MADU m'a dit que je pourrais également la contacter pour trouver des solutions sur l'un des problèmes suivants:

    (1) voulez votre ex retour.
    (2) Vous avez toujours des cauchemars.
    (3) À promouvoir dans votre bureau
    (4) Voulez-vous un enfant.
    (5) Voulez-vous être riche.
    (6) veulent que votre mari / femme soit votre seul pour toujours.
    (7) ont besoin d'aide financière.
    8) Voulez-vous contrôler le mariage
    9) Voulez-vous que vous soyez attiré par les gens
    10) sans enfant
    11) A BESOIN D'UN MARIÉ / ESPAGNE
    12) Cure pour toute maladie.
    Contactez Queen Madu aujourd'hui et vous serez heureux que vous l'ayez fait. Courrier électronique: queenmadu211@gmail.com

    RépondreSupprimer

  67. Bonjour je me nomme mariette mère de 2 enfants. Je vivais à Laval avec mon mari, quand en 2013 il décida d'aller en voyage d'affaire à Bresil , où il tomba sur le charme d'une jeune vénézuélienne et ne semblait même plus rentrer. Ces appels devenaient rares et il décrochait quelquefois seulement et après du tout plus quand je l'appelais. En fevrier 2014, il décrocha une fois et m'interdit même de le déranger. Toutes les tentatives pour l'amener à la raison sont soldée par l'insuccès. Nos deux parents les proches amis ont essayés en vain. Par un calme après midi du 12 fevrier 2014, alors que je parcourais les annonce d'un site d'ésotérisme, je tombais sur l'annonce d'un marabout que j'essayai toute désespérée et avec peu de foi. Le grand maître me promettait un retour au ménage en au plus deux semaines. Au premier il me demande d’espérer un appel avant 72 heures de mon homme, ce qui se réalisait 48 heures après. Je l'informais du résultat et il poursuivait ses services . Grande fut ma surprise quand mon mari m’appela de nouveau 5 jours après pour m'annoncer son retour dans 03 jours. Je ne croyais vraiment pas, mais étonnée j'étais de le voire à l'aéroport à l'heure et au jour dits. Depuis son arrivée tout était revenu dans l'ordre. c'est après l'arrivé de mon homme que je décidai de le récompenser pour le service rendu car a vrai dire j'ai pas du tout confiance en ces retour mais cet homme m'a montré le contraire.
    Pour vous qui etes dans le besoin voila son e-mail: email:
    lemarabouthouwadan2006@gmail.com
    son numero whatssap 0022998373141

    RépondreSupprimer